Le Club à l'écoute
Contact
24h/24
Besoin d'aide
Besoin
d'aide?
Accueil > Actualités > Transporter votre animal de compagnie : mode d’emploi

Transporter votre animal de compagnie : mode d’emploi

Si vous prenez la route avec votre chien ou votre chat, il est essentiel de veiller à son confort et à sa sécurité... sans parler de la vôtre ! Nous vous donnons quelques conseils pour un trajet serein avec votre compagnon à quatre pattes.

Habituez-le le plus tôt possible


La clé pour voyager sereinement avec votre animal de compagnie est de l’habituer dès son plus jeune âge aux trajets en voiture. S’il n’a pas été habitué et que vous devez faire une longue route, n’hésitez pas à rectifier le tir en lui faisant faire de petits trajets. Privilégiez de courtes escapades susceptibles de lui faire plaisir afin qu’il associe la voiture à quelque chose de positif.

Gare au mal des transports


Pour limiter les risques que votre animal soit malade en voiture, évitez de lui donner à manger environ 2 à 3 heures avant le départ. Pendant ces quelques heures, mettez-lui juste de l’eau à disposition.

Astuce : 

Pour prévenir ou apaiser le mal des transports des animaux, il existe de nombreux remèdes. Médicaments classiques, mais aussi phytothérapie, homéopathie, fleurs de Bach… Demandez conseil à votre vétérinaire !

Ne laissez pas votre animal en liberté dans la voiture


Si le code de la route ne dit rien d’explicite au sujet des animaux domestiques en voiture, il est admis qu’ils ne doivent pas voyager en liberté dans l’habitacle. En effet, le conducteur doit réunir toutes les conditions pour rester maître de son véhicule. Il est donc exclu de laisser un animal circuler librement dans l’habitacle. Il pourrait se faufiler entre les pieds du conducteur ou le gêner d’une autre façon et entraîner un accident. Sans compter qu’en cas de choc, un animal non attaché peut aussi se transformer en dangereux projectile.

le saviez vous ?
Selon les crash-tests de l’ADAC, le club automobile allemand, le poids d’un animal peut être multiplié par 25 en cas de freinage brusque ou de choc.

Utilisez un système de retenue adapté


Un animal de petite taille tel qu’un chat peut voyager dans une caisse de transport arrimée à la banquette ou posée sur le plancher.

Si vous voyagez avec un chien, il existe plusieurs possibilités :

  • Si vous avez un break, vous pouvez le faire voyager dans le coffre, derrière un filet ou une grille de protection. Soyez alors particulièrement attentif au bien-être de votre chien. S’il fait chaud par exemple, il sera particulièrement exposé.
  • Sinon, il existe des dispositifs tels que des harnais qui permettent de maintenir l’animal bien attaché sur la banquette arrière.
  • Certains chiens se sentiront rassurés dans une cage de transport. Elles existent en grand format et offrent un meilleur niveau de sécurité.

Demandez conseil à un professionnel.

Gérez l’anxiété de votre animal pendant le transport


Un voyage en voiture peut être un facteur de stress important pour votre animal domestique ! Contre cela aussi, il existe toutes sortes de remèdes. Demandez conseil à votre vétérinaire. Tout au long du trajet, pensez à lui parler. Votre voix l’apaisera à coup sûr.

Faites des pauses


Comme vous, votre animal a besoin de faire des pauses sur les longs trajets. Arrêtez-vous toutes les deux heures et laissez-lui le temps de se détendre et de se dégourdir les pattes. Attention toutefois à bien le garder en laisse, même si vous ne le faites pas habituellement. Déboussolé par le nouvel environnement, il pourrait s’enfuir ou se mettre en danger.

Si vous voyagez avec un chat, profitez de votre pause pour le laisser sortir quelques minutes de sa caisse et lui donner à boire. Attention à ce que les portes de la voiture soient bien fermées pour limiter les risques que votre compagnon ne s’échappe.

Ne laissez jamais votre animal seul dans la voiture


Quoi qu’il se passe, ne laissez jamais votre animal seul dans la voiture. La température à l’intérieur peut rapidement monter si le soleil tape, même si la température extérieure est limitée.

Quelques règles pour l’étranger


Pour voyager dans la plupart des pays européens avec votre animal de compagnie, il faut :

  • être muni.e d’un passeport européen, délivré par un vétérinaire.
  • que votre animal dispose d’une identification par puce électronique ou tatouage.
Le saviez vous ?
Pour un voyage en Irlande, à Malte, en Finlande ou au Royaume-Uni, votre animal doit être âgé d’au moins 3 mois et à jour de son traitement contre les vers (avec certification sur le passeport).