Le Club à l'écoute
Contact
24h/24
Besoin d'aide
Besoin
d'aide?
Accueil > Actualités > Chevaux fiscaux : tout ce qu’il faut savoir en 2019

Chevaux fiscaux : tout ce qu’il faut savoir en 2019

Dans le milieu automobile, on entend souvent parler des chevaux fiscaux, sans forcément pouvoir définir le concept avec précision. S’agit-il de la puissance optimale d’un moteur ? Correspondent-ils à la puissance réelle de mon véhicule ? Est-ce un chiffre fixé par la loi ? Une donnée à déterminer avec des formules mathématiques complexes ? C’est en réalité une synthèse de toutes ces informations, réunies dans une seule valeur et accessible sur votre certificat d’immatriculation.

Voyons ensemble plus précisément ce que sont réellement les chevaux fiscaux et comment les calculer. Il s’agira aussi de présenter les tarifs exacts des chevaux fiscaux en fonction des régions.

Où trouver les chevaux fiscaux sur votre carte grise ou certificat d’immatriculation ?


Les chevaux fiscaux de votre véhicule (ou puissance fiscale) se trouvent dans la case P.6 sur la droite de votre carte grise, au-dessus de la case U.1. Cette unité administrative est utilisée pour déterminer le coût de votre certificat d’immatriculation (ou carte grise) de votre véhicule.

Chevaux fiscaux : les comprendre et calculer leurs coûts


Les chevaux fiscaux servent à calculer la taxe sur l’immatriculation payée par un particulier ou un professionnel lors de l’acquisition d’un véhicule. Dans le jargon fiscal, ils peuvent adopter différentes appellations :

  • « Puissance fiscale » ;
  • « Puissance administrative » ;
  • « CV ».

On le comprend assez vite : aucun certificat d’immatriculation (anciennement carte grise en France) ne vous sera délivré sans calcul de chevaux fiscaux et sans paiement de cette taxe. Mais alors, sur quels critères est défini le montant du cheval fiscal ? Pourquoi le prix du cheval fiscal varie d’une région à une autre ? Autant de questions auxquelles nous répondrons juste après une brève explication de la manière par laquelle se déterminent les chevaux fiscaux d’un véhicule.

Si les mathématiques vous donnent la migraine, pas de panique ! La méthode de calcul d’un cheval fiscal n’est pas si compliquée qu’on pourrait le croire. Pour déterminer sa puissance administrative (PA), il est nécessaire de considérer plusieurs éléments :

  • La puissance du moteur (P) mesurée en kW;
  • L’émission de dioxyde de carbone (CO2) mesurée en g/km;
  • La formule PA = (CO2/45) + (P/40)^1,6.

Ces données répondent à une règle mise en place depuis juillet 1998 en France pour définir précisément le nombre de chevaux fiscaux de votre voiture.

ASTUCE DU CLUB

Pour les férus des chiffres, vous retrouverez ici tous les détails mathématiques qui vous aideront à calculer le coût de vos chevaux fiscaux, en plus d’un calculateur en temps réel qui vous facilitera la tâche.

Sachez également que le nombre de chevaux fiscaux associés à votre véhicule auront un impact direct sur le montant de votre prime d’assurance auto. D’autres critères sont bien évidemment pris en compte comme le type de véhicule, le nombre de kilomètres au compteur, son âge ou encore son lieu de stationnement.

Les chevaux fiscaux suivant les régions


Le prix du cheval fiscal varie d’une région à l’autre en France : ce tarif est fixé librement par les régions. En effet, les conseils régionaux le déterminent annuellement lors d’une assemblée. Voilà pourquoi il est important de se renseigner chaque année sur la fluctuation potentielle de ces chiffres.

Ainsi, pour définir précisément le prix d’un certificat d’immatriculation (carte grise), il est faut connaître :

  • Le tarif unitaire appliqué au cheval fiscal dans votre région ;
  • La puissance fiscale de votre véhicule.

Il ne vous reste plus qu’à multiplier ces deux données.

Bon à savoir
Le résultat obtenu vaut uniquement si votre véhicule a moins de 10 ans. Dans le cas contraire, il faut diviser ce résultat par deux.

 

Prix des chevaux fiscaux et taux d’exonération par région


Voici un tableau récapitulatif qui prend en compte le tarif des chevaux fiscaux ainsi que le taux d’exonération pour les véhicules propres (produisant peu ou pas d'émissions polluantes lors de leur utilisation), pratiqués dans chaque région de France en 2019 :

 

Tarif par cheval fiscal

Taux d’exonération véhicule propre

Grand Est

42 €

50 % (Alsace)
100 % (Champagne-Ardenne)
50 % (Lorraine)

Nouvelle Aquitaine

41 €

100 %

Auvergne-Rhône-Alpes

43 €

100 %

Normandie

35 €

100 %

Bourgogne-Franche-Comté

51 €

100 %

Bretagne

51 €

50 %

Centre-Val de Loire

49,80 €

0 %

Corse

27 €

100 %

Île-de-France

46,15 €

100 %

Occitanie

44 €

100 %

Hauts-de-France

37,80 € (Nord-Pas-de-Calais)
33 € (Picardie)

100 % (Nord-Pas-de-Calais)
50 % (Picardie)

Pays de la Loire

48 €

100 %

Provence-Alpes-Côte d’Azur

51,20 €

100 %

Guadeloupe

41 €

0 %

Martinique

30 €

0 %

Guyane

42,50 €

0 %

La Réunion

51 €

0 %

Mayotte

30 €

0 %

Vous l’aurez compris, le coût du cheval fiscal - et donc le prix de votre certificat d’immatriculation - varie grandement selon la région dans laquelle vous vous trouvez.