Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
23
09/08/2021

Les voitures Crit’Air 4 interdites à la circulation à Paris en 2021 ?

Pour lutter contre la pollution de l’air, des zones à faibles émissions (ZFE) ont été instaurées en France. L’objectif est de limiter la circulation des véhicules les plus polluants sur ces territoires.  Les restrictions mises en œuvre suivent un calendrier progressif. Pour la Métropole de Paris, les véhicules Crit’Air 4 seront bannies de la circulation à partir du 1er juin 2021. Explications.

Pollution de l’air : un enjeu majeur pour la santé des habitants

La Métropole du Grand Paris doit faire face à une urgence climatique et sanitaire. Karine Léger, Directrice d’Airparif, explique que l’évolution de la qualité de l’air sur Paris et sa petite couronne est préoccupante. En effet, ces zones (qui concernent plus de 1,3 millions de franciliens) sont soumises à des dépassements de seuils de dioxyde d’azote bien supérieurs au seuil limite autorisé par la réglementation européenne et française qui s’élève à 40 microgrammes par m3 en moyenne, sur l’année.

 

Et les effets de cette pollution sont nombreux et particulièrement nocifs. La Professeure Jocelyne Just, pneumologue et présidente de la société française d’allergologie, explique que les impacts liés à la pollution sur la santé des habitants sont immédiats et très identifiables. En effet, lors d’un pic de pollution par exemple, les urgences accueillent davantage d’enfants pour des problèmes d’asthme ou des pathologies respiratoires. On voit également se développer des allergies complexes de la peau, respiratoires, ou en rapport avec les aliments. Et ces cas sont de plus en plus difficiles à traiter.

 

Or, les études montrent que l’interdiction de circuler dans Paris pour les véhicules Crit’Air 4 permettra de réduire les émissions de polluants de 10 à 20 % en fonction du type de polluant (particules, particules fines, dioxyde d’azote, ozone, benzène) et diminuer, par la même occasion, de 40 % le nombre de franciliens exposés à des niveaux de pollution supérieurs au seuil autorisé. Si cette interdiction est étendue au périmètre de la métropole (la zone située à l’intérieur de l’A86), la diminution des émissions de polluants atteindra 20 à 30 % (et on comptera une diminution de 50 % du nombre de personnes exposées). 

Le saviez-vous ?

Sur Paris, la politique de restriction liée à la ZFE et notamment l’interdiction de circuler pour les 3 % de véhicules les plus anciens (et donc les plus polluants) a permis une diminution des émissions de polluants de 8 à 15 % en fonction des polluants.

Calendrier progressif de l’interdiction de circuler dans les ZFE

L’interdiction de circulation des véhicules les plus polluants dans le périmètre des ZFE s’effectue de manière progressive. Pour la Métropole du Grand Paris, elle a démarré en juillet 2019 avec l’interdiction de circuler pour les véhicules non classés (c’est-à-dire les véhicules les plus anciens dont la première immatriculation date d’avant 1997) et les véhicules équipés d’une vignette Crit’Air 5 (les voitures diesel de la norme Euro 2 immatriculées entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000).

 

Les prochaines étapes sont d’ores-et-déjà prévues via un calendrier progressif (prévisionnel). Ainsi, seront interdits de circuler dans la ZFE du Grand Paris les véhicules disposant des vignettes suivantes : 

 

Crit’Air 4 (voitures diesel Euro 3 immatriculées entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005) à partir de juin 2021 ; 

 

Crit’Air 3 (voitures essence Euro 2 et 3 immatriculées entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005 et les voitures diesel Euro 4 immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010) à partir de juillet 2022 ;

 

Crit’Air 2 (voitures essence Euro 4 immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 et les voitures diesel Euro 5 et 6 immatriculées à partir du 1er janvier 2011) à partir de janvier 2024.

 

L’objectif étant de voir circuler dans les ZFE 100 % de véhicules propres à horizon 2030.

Projet vignettes Crit'Air

Bon à savoir : Le décret n°2020-1138 du 16 septembre 2020 rend obligatoire la mise en œuvre de zones à faibles émissions dans les territoires les plus pollués. Dans ces territoires, les véhicules les plus polluants sont soumis à des restrictions de circulation qui peuvent s’appliquer sur des créneaux horaires spécifiques. Chaque collectivité territoriale est ensuite libre de fixer des règles plus strictes si elle le souhaite.

Quelles sont les communes concernées par l’interdiction de circuler en région parisienne ?

La ville de Paris et la Métropole du Grand Paris sont toutes deux des ZFE, mais elles s’étendent sur des zones distinctes. Voici la carte des communes engagées dans la mise en place de la ZFE métropolitaine : 

carte ZFE Grand Paris

Quelle sanction en cas de non-respect des restrictions ?

Le non-respect des restrictions imposées dans une ZFE est puni d’une amende de troisième classe (une amende forfaitaire de 68 €). Sont ainsi sanctionnés : 

  • La circulation en violation avec les restrictions d’une ZFE ou mises en place dans le cadre d’une circulation alternée ;
  • La circulation ou le stationnement sans avoir de vignette Crit’Air ;
  • L’apposition d’un certificat Crit’Air qui ne correspond pas aux caractéristiques du véhicule.

Bon à savoir : Les contrôles effectués au cours de l’année 2021 dans la Métropole du Grand Paris seront uniquement réalisés dans un but pédagogique. Cela signifie qu’aucune sanction ne sera appliquée d’ici la fin de l’année 2021.

Quels sont les effets d’une ZFE ?

En Europe il y a 230 ZFE réparties dans 13 pays. En France, il en existe 4 :

  • La Métropole de Paris ; 
  • La ville de Paris ;
  • Grenoble-Alpes-Métropole ; 
  • La Métropole de Lyon.

 

En application du décret n°2020-1138 du 16 septembre 2020, 7 nouvelles ZFE vont être créées en 2021 : 

  • Aix-Marseille-Provence ;
  • Nice-Côte d’Azur ;
  • Toulon-Provence-Méditerranée ;
  • Toulouse ;
  • Montpellier-Méditerranée ;
  • Strasbourg ;
  • Rouen-Normandie.

 

Michel Gioria, directeur régional de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en Ile-de-France, nous expose les bienfaits de la mise en œuvre de ces ZFE et notamment : 

  • L’accélération du renouvellement du parc de véhicules qui permet de voir de moins en moins de véhicules polluants en circulation ;
  • Des territoires qui se concertent plus rapidement pour mettre en place des solutions alternatives durables à la voiture pour les trajets quotidiens : transport public, vélo, etc.

Astuce du club

Vous souhaitez investir dans un véhicule électrique neuf mais ne savez pas vers quel modèle vous tourner ? Découvrez tous nos conseils pour savoir quelle voiture électrique choisir pour votre achat.

Vous n’êtes pas encore membre du Club Identicar ?

N’attendez plus pour découvrir nos offres dès 5 €/ mois !