Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
13
30/09/2020

Essence ou diesel : quel carburant choisir en 2020 ?

Au moment d’acheter une nouvelle voiture, de nombreux automobilistes se retrouvent face à l’éternel dilemme : essence ou diesel ? En réalité, chaque motorisation présente ses avantages et ses inconvénients, que ce soit en termes d’impact sur l’environnement ou de maîtrise du budget auto. Entre essence et diesel, qui gagne le match en 2020 ? Tout dépend du terrain ! Club Identicar refait le match pour vous !

Moteur essence et moteur diesel : l'impact sur l’environnement

Démarrons avec la dimension écologique : entre l’essence et le diesel, quel carburant est le moins polluant ou du mois le moins néfaste pour l’environnement et la santé ? Voilà une question qui fait débat et à laquelle il est, aujourd’hui encore, impossible de répondre de façon tranchée.

Les émissions produites par l’un et l’autre de ces carburants ne sont en effet pas comparables. Pour faire simple :

  • Les moteurs essence émettent moins d’oxydes d’azote (Nox) que les moteurs diesel mais plus dioxyde de carbone (CO2) (de l’ordre de 20 % en plus).
  • Les moteurs diesel sont quant à eux moins émetteurs de CO2 que les moteurs essence mais émettent plus de Nox, même si les dispositifs de SCR (Réduction Catalytique Sélective), montés en série sur les véhicules récents, permettent de réduire très sensiblement ces émissions.

Bon à savoir : depuis 2017, la réglementation impose la même limite d’émission de particules pour les deux motorisations. Sur les véhicules récents, le niveau d’émission de particules est donc équivalent pour un véhicule diesel et pour un véhicule essence.

En résumé, l’essence est moins nocive du point de vue de la qualité de l’air alors que le diesel, grâce à des émissions de CO2 limitées, a moins d’impact sur le réchauffement climatique.  

Une chose est sûre néanmoins : les moteurs sont de plus en plus performants et économes en carburant, donc de moins en moins polluants. Ainsi, qu’ils soient essence ou diesel, ce sont les véhicules récents qui ont l’impact environnemental le moins négatif.

L’adéquation entre votre motorisation et l’usage que vous faites de votre auto, de même que votre conduite, ont aussi un rôle déterminant dans votre consommation et dans votre niveau d’émissions.

Pour l’impact sur l’environnement, match nul entre diesel et essence.

Le saviez-vous ?

La vignette Crit’AIR (également appelée « certificat qualité de l’air ») distingue les véhicules selon leur niveau d’émissions. De cette pastille, qui se colle sur le pare-brise de la voiture, découlent un certain nombre de restrictions de circulation. Il est important de tenir compte des pratiques (et des intentions à moyen terme) des villes dans lesquelles on est amené.e à circuler au moment de choisir une voiture.

Les différences de prix entre l’essence et le diesel

La différence de prix entre l’essence et le diesel ne peut pas être réduite au prix du carburant à la pompe. Elle doit être calculée dans sa globalité, c’est-à-dire prendre en compte l’ensemble de ces éléments :

  • Le prix d’achat du véhicule
  • Les taxes environnementales
  • Les tarifs d’entretien
  • Le tarif de l’assurance auto
  • Les tarifs à la pompe
  • La consommation de carburant
  • La tendance à la revente

Le prix à l’achat

Si la différence tend à s’atténuer, un véhicule diesel reste plus cher qu’un véhicule essence à l’achat. L’écart est de l’ordre de 10 à 12 % (écart constaté sur un véhicule de catégorie C, à puissance équivalente).

A l’achat, avantage essence.

Les taxes environnementales

En 2008, la France a mis en place le malus écologique, de plus en plus sévère au fil des années. Depuis le 1er mars 2020 (passage au cycle d’homologation WLTP), cette écotaxe s’applique pour l’achat d’un véhicule neuf ayant un taux d’émission de CO2 supérieur à 138 g/km, avec un barème qui s’étend de 50 € à 20 000 €. Les nouveaux moteurs diesel, dont les niveaux d’émission de CO2 ont considérablement baissé, échappent à cette taxe.

Cela vient nuancer le point précédent : au niveau des éco-taxes, avantage diesel.

Le prix de l’entretien et de l’assurance auto

Le prix des réparations est plus élevé pour une voiture diesel que pour une essence, en raison du prix des pièces et de la complexité de ces moteurs, notamment au niveau de la dépollution.


Cela a un impact sur le prix de la prime d’assurance. En effet, les compagnies d’assurance en tiennent compte et pratiquent pour les voitures diesel des prix 10 à 15 % plus élevés que pour les voitures essence.

Pour l’entretien et l’assurance auto, avantage essence.

Le prix à la pompe

Même si l’écart de prix entre les deux carburants s’est réduit ces dernières années (il lui arrive même de s’inverser dans certains rares cas), le gasoil reste globalement moins cher que le sans-plomb. L’écart, variable selon les périodes et les zones géographiques, est le plus souvent de quelques centimes au litre, soit une différence de 3 à 5 € pour un plein de 50 litres.

A noter que dans des conditions d’utilisation optimales, un moteur diesel a également un meilleur rendement qu’un moteur essence : il consomme environ 20 % de moins. Ce carburant peut ainsi s’avérer doublement économique, du point de vue de sa consommation.

Pour le prix à la pompe, avantage diesel.

Le prix à la revente

Les voitures diesel sont généralement mieux cotées que les voitures essence sur le marché de l’occasion. Cette tendance perdure, malgré un certain désamour des Français pour le diesel, alimenté par le Dieselgate de 2015.

Bon à savoir : historiquement, les moteurs diesel étaient plus robustes que les moteurs essence mais ces derniers ont rattrapé leur retard depuis plusieurs années déjà. Les véhicules essence d’aujourd’hui ont une durée de vie comparable aux véhicules diesel.

 

Pour le prix à la revente, avantage diesel.

L'usage de la voiture : premier critère de choix

Vous l’aurez compris, c’est l’usage que vous faites de votre voiture qui doit principalement guider votre choix, et en particulier le nombre de kilomètres que vous parcourez et l’environnement dans lequel vous conduisez principalement (ville ou route).

  • Si votre voiture a vocation à parcourir de courtes distances, notamment en ville, l’essence est la meilleure option pour vous.

Les trajets de quelques kilomètres ne suffisent pas pour chauffer un moteur diesel, d’où un risque d’encrassement du circuit d’injection. Sans compter une consommation plus importante !

Pour les petits rouleurs, avantage essence.

  • Si vous roulez beaucoup (plus de 25 000 km par an) et sur de longues distances, le diesel est à privilégier.

En effet, il sera plus intéressant grâce à son prix à la pompe moins élevé et à sa consommation moindre.

Pour les gros rouleurs, avantage diesel.

Bon à savoir : On estime qu’un véhicule diesel est rentable à partir de 25 000 km parcourus par an.

La voiture électrique : une alternative sérieuse

La voiture électrique est envisagée par un nombre croissant de Français comme une alternative aux véhicules essence (et même diesel), et pour cause !

  • Elle n’émet ni CO2 ni particules fines en roulant. Même si sa fabrication et l’alimentation de sa batterie génèrent des émissions de CO2, elle affiche un bilan carbone, à l’usage, bien meilleur qu’une voiture essence ou diesel.
  • Son prix, qui constitue encore le principal frein à l’achat, diminue et les aides de l’Etat (le bonus écologique et la prime à la conversion) lui sont favorables ;
  • Elle est économique à l’usage (électricité bien moins chère que les carburants à la pompe, entretien très limité, durée de vie du moteur…) ;
  • Elle gagne en autonomie : aujourd’hui, la plupart des modèles peuvent rouler 250 à 450 km sans recharge et les stations se multiplient.

Les limites liées à la charge en font tout de même une alternative plus intéressante pour les petits rouleurs (les profils conducteurs de voitures essence) que pour les gros rouleurs (les profils conducteurs de voitures diesel).

Conseil du club

Pour choisir le véhicule le mieux adapté à vos besoins parmi les différentes options (essence, diesel, électrique ou encore hybride), n’hésitez pas à contacter votre concessionnaire automobile.

ipsum facilisis felis porta. ultricies commodo efficitur. et, leo. ut