Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
18
23/07/2021

Comment être bien assis au volant de sa voiture ?

Vous prenez la voiture régulièrement pour vous déplacer ? Vous prévoyez de partir en vacances et de faire un long trajet ? Quelle que soit votre situation, adopter la bonne posture au volant est essentiel : tant pour votre santé que pour votre sécurité et celle des autres sur la route. Comment être bien assis au volant de sa voiture ? Retrouvez tous nos conseils dans cet article dédié.

L’importance d’être bien assis au volant de sa voiture

Être bien assis au volant de votre voiture est primordial : pour votre propre santé mais aussi par mesure de sécurité, pour vous et pour les autres usagers sur la route. 

 

Adopter la bonne position de conduite vous permet ainsi de :

  • Limiter la fatigue et les maux de dos ;
  • Avoir une parfaite visibilité ;
  • Être plus réactif face aux événements sur la route ;
  • Gagner en précision et en confort de conduite.

Le saviez-vous ?

Selon les résultats de l’enquête sur la mobilité des personnes, en 2019, les Français effectuaient environ 3 déplacements par jour du lundi au vendredi, ce qui représente chaque jour près de 181 millions de déplacements au total. La voiture reste le moyen de transport privilégié et représente 62,8 % de ces déplacements. 

Quelle est la bonne posture pour conduire ?

Pour être à l’aise au volant de votre voiture et pouvoir conduire en toute sécurité, il est essentiel d’adopter la bonne posture : celle qui vous permet d’avoir le bassin, les épaules et la tête bien alignés. La bonne posture est la suivante : 

  • Votre dos doit être en contact avec le fond du siège et bien droit, votre tête au plus près de l’appuie-tête ;
  • Votre nuque doit être bien droite et vous permettre une bonne visibilité ;
  • Vos bras doivent être légèrement tendus ;
  • L’angle d’inclinaison entre vos jambes et votre bassin doit être de 90 degrés environ.

Bon à savoir : Selon l’étude Tomtom Traffic Index de 2019, les automobilistes français ont passé 163 heures dans les embouteillages en région parisienne, 151 heures à Marseille, 142 heures à Lyon au total sur l’année 2019.

Bien régler les équipements

Pour adopter la bonne posture au volant, vous devez réaliser un certain nombre de réglages. En voici la liste ci-dessous : 

 

Le siège auto 

Commencez par régler votre siège auto de cette façon :

  • En longueur : lorsque vous enfoncez la pédale d’embrayage avec votre pied, votre jambe doit être légèrement fléchie ;
  • En hauteur : quand votre main est en bas du volant elle ne doit pas toucher vos jambes ;
  • L’inclinaison du dossier : lorsque vos bras sont positionnés à 10h10 ou à 9h15, ils doivent être légèrement fléchis.

L’appuie-tête

Souvent négligé, l’appuie-tête est pourtant très important. Il doit se situer à la même hauteur (ou légèrement plus haut) que le haut de votre tête.

 

Le volant

Selon le modèle de votre véhicule, il est possible de régler le volant en hauteur. Si c’est le cas, sachez que la position idéale pour le volant est celle qui vous permet de voir l’ensemble des indicateurs sur le tableau de bord tout en pouvant bouger vos jambes sans toucher le volant.

 

Les rétroviseurs 

Vous avez généralement trois rétroviseurs à positionner correctement : 

  • Un rétroviseur intérieur : qui doit être réglé de façon à vous offrir une visibilité optimale sur la circulation derrière vous. Pour cela il vous suffit de le caler de façon à ce que vous puissiez voir la totalité de la vitre arrière ;
  • Deux rétroviseurs extérieurs (un de chaque côté de la voiture) qui doivent vous permettre de visualiser l’arrière de chaque côté de votre voiture. Pour cela, positionnez le rétroviseur gauche de façon à voir l’arrière de votre véhicule dans l’angle en bas à droite (et dans l’angle en bas à gauche pour le rétroviseur droit).

La ceinture de sécurité

Pour attacher votre ceinture de sécurité, attrapez-la à l’aide de votre main droite et approchez-la vers la boucle d’attache d’un mouvement ferme et régulier. La ceinture doit passer par trois points sur votre corps : 

  • En bas : au niveau de la hanche ;
  • Au centre : au niveau du sternum ;
  • En haut : au niveau de la clavicule

 

Soyez attentif de bien la positionner à plat et qu’elle ne soit pas enroulée sur elle-même.

Adopter les bons réflexes

Vous entendez de plus en plus parler des TMS (troubles musculosquelettiques) liés aux conditions de travail qui se sédentarise de plus en plus. Il s’agit de douleurs qui se manifestent surtout au niveau des articulations, du dos, des épaules ou de la nuque et qui sont dues à votre posture au bureau… Mais saviez-vous qu’il existe également des TMS liés à la conduite ? Si vous faites partie de ces automobilistes qui conduisent régulièrement, vous devez y porter une attention particulière pour les éviter. Voici nos conseils pour y parvenir : 

  • Placez bien vos mains sur le volant : à 9h15 ou 10h10 par rapport au cadran d’une montre ;
  • Portez une tenue vestimentaire adaptée : évitez les vêtements trop ajustés et les hauts talons par exemple ;
  • Adoptez la bonne position pour descendre de voiture : tournez-vous d’un quart de tour sur vous-même, les 2 genoux vers la sortie et prenez appui sur vos 2 jambes ;
  • Pour les longs trajets : faites une pause toutes les 2 heures minimum et d’une durée d’au moins 20 minutes ;
  • Pendant les pauses : marchez, dégourdissez-vous les jambes, étirez votre dos et vos épaules ;
  • Si vous êtes sensible du dos : améliorez votre soutien lombaire à l’aide d’un coussin ergonomique à placer dans le creux de votre dos ;
  • N’hésitez pas à utiliser la chaleur comme anti-douleur : activez votre siège chauffant si votre voiture en est équipée ou investissez dans une ceinture lombaire chauffante ;
  • Optez pour des amortisseurs souples afin de limiter au maximum les vibrations au niveau du fessier et du bas du dos.

Astuce du club

Le meilleur moyen de ne pas souffrir en conduisant est d’être suffisamment musclé. Pour cela, exercez une activité physique régulière afin de renforcer vos muscles dorsaux et ainsi prévenir les douleurs de dos.

Vous n’êtes pas encore membre du Club Identicar ?

N’attendez plus pour découvrir nos offres dès 5 €/ mois !