Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
4
20/11/2020

À quoi sert un régulateur de vitesse ?

Vous prenez la route pour un long trajet et ne voulez pas risquer de dépasser les limitations de vitesse ? Gagnez en confort et en tranquillité grâce au régulateur de vitesse. Ce dispositif intégré à votre véhicule vous permet de conserver une allure constante, sans avoir à accélérer ou à freiner. À quoi sert un régulateur de vitesse ? Quels sont ses avantages et comment l’utiliser ? Suivez le guide Club Identicar.

Qu’est-ce qu’un régulateur de vitesse ?

Le régulateur de vitesse est un dispositif qui vous permet de rouler constamment à la même vitesse, sans appuyer sur la pédale d’accélération. Le concept est simple : vous indiquez au régulateur la vitesse à laquelle vous souhaitez rouler. Le système l’enregistre et vous n’avez plus besoin, ni d’accélérer, ni de freiner, pour maintenir cette allure. Votre voiture conserve une vitesse de croisière identique tant que le dispositif n’est pas mis en pause ou coupé.

Le saviez-vous ?

Il existe un type de régulateur de vitesse adaptatif (ACC pour Adaptative Cruise Control) qui permet non seulement de rouler à une allure constante mais aussi de garder une distance de sécurité minimale avec les véhicules situés devant vous. Grâce à l’ACC, le dispositif est en mesure de détecter un ralentissement et d’amorcer le freinage automatiquement pour réduire votre vitesse.

Comment activer le régulateur de vitesse ?

L’activation du régulateur de vitesse dépend du modèle de votre véhicule. La manette pour l’activer est souvent située près du volant. Pensez à vous renseigner auprès de votre concessionnaire ou à consulter le mode d’emploi pour connaître précisément la marche à suivre. Quel que soit le modèle, le principe reste le même : 

    1. Vous entrez dans les paramètres du régulateur de vitesse;
    2. Vous définissez l’allure à laquelle vous souhaitez rouler (en appuyant sur les boutons + ou -) ;
  1. Vous activez le régulateur ;
  2. Vous retirez votre pied de la pédale d’accélération.

Comment désactiver le régulateur de vitesse ?

Pour désactiver le régulateur de vitesse, deux cas sont possibles : il vous suffit d’appuyer sur la pédale de frein ou d’accélérateur.

  • Si vous accélérez : le dispositif de régulation se met en pause. En appuyant sur la pédale d’accélération, votre voiture prend de la vitesse. En relâchant la pédale d’accélération, vous réactivez automatiquement le système qui vous fera redescendre à la vitesse préalablement enregistrée.
  • Si vous freinez : le dispositif de régulation se coupe, vous reprenez le contrôle de la conduite via l’utilisation des pédales. Il faudra alors réactiver le régulateur si vous souhaitez à nouveau l’utiliser en entrant à nouveau dans les paramètres du dispositif.

Astuce du club

Vous voulez changer votre vitesse sans couper ou mettre en pause le régulateur ? Entrez simplement à nouveau dans les paramètres de votre système de régulation et définissez manuellement la nouvelle vitesse à laquelle vous souhaitez rouler. Votre allure sera adaptée, sans que nous n’ayez à appuyer ni sur le frein, ni sur l’accélérateur.

Quels sont les avantages d’un régulateur de vitesse ?

Ce dispositif présente 3 avantages majeurs : 

  • Un confort de conduite sur les longs trajets : le dispositif vous permet de ne pas vérifier constamment votre vitesse puisqu’elle est constante ;
  • Une sécurité quant aux limitations de vitesse : grâce au régulateur vous pouvez définir précisément la vitesse à laquelle vous roulez et êtes donc garanti de ne pas dépasser la limite autorisée ;
  • Une économie de carburant : lorsque vous conduisez avec le mode « régulation de vitesse », vous réduisez votre consommation d’essence.

Vous êtes membre du Club Identicar ?

Votre solde de points sur votre permis est au plus bas ? Savez-vous que grâce à notre application mobile Club Identicar, vous pouvez activer votre garantie « SOS permis » et planifier un stage de récupération de points en ligne  depuis votre smartphone ? Alors, n’attendez plus et roulez plus serein.

Quels sont les inconvénients d’un régulateur de vitesse ?

Longtemps controversé pour son manque de fiabilité, le régulateur de vitesse est aujourd’hui un dispositif stable et bien rodé. En revanche, il présente un inconvénient majeur, lié au conducteur lui-même et pas au système : la concentration. En effet, lorsque vous activez le régulateur de vitesse, c’est souvent que vous roulez sur une voie rapide ou une autoroute peu fréquentée. Ces conditions suffisent déjà à rendre le trajet monotone. Si en plus, vous activez le régulateur de vitesse, vous n’avez plus à gérer la pédale d’accélération, ce qui peut provoquer une diminution de votre attention au volant et présenter un risque si vous devez réagir vite. Pensez à rester toujours attentif sur la route, il en va de votre sécurité et celle des autres.

Régulateur actif et le régulateur passif : quelles différences ?

On appelle plus communément le « régulateur actif » : régulateur de vitesse et le « régulateur passif » : limiteur de vitesse. Si l’un permet de maintenir une vitesse constante, sans même toucher aux pédales, l’autre vous aide en limitant simplement la vitesse maximale de circulation.  

Plus concrètement, lorsque vous utilisez le limiteur de vitesse, votre conduite est la même que lorsque vous n’utilisez pas de système de régulation. Vous devez appuyer sur l’accélérateur pour maintenir ou gagner de la vitesse et freiner pour ralentir ou vous arrêter. Ce qui change avec le limiteur, c’est que lorsque vous accélérez, vous ne pouvez pas dépasser la vitesse que vous avez préalablement définie. 

Par exemple, si vous plafonnez la vitesse à 110 km/h via le limiteur, vous ne gagnerez plus en vitesse une fois que vous aurez atteint 110km/h, même si vous continuez à appuyer sur l’accélérateur.

Voici un tableau récapitulatif des différences entre régulateur et limiteur de vitesse : 

dapibus et, facilisis lectus dolor. vel, Aenean elementum