Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
3
02/11/2020

À quoi sert le système ESP et comment fonctionne-t-il ?

L’ESP stabilise la trajectoire de votre voiture lors d’une situation inhabituelle ou critique. Associé à d’autres équipements d’aide à la conduite, il assure votre sécurité et celles des autres sur la route. À quoi sert exactement le système ESP et comment fonctionne-t-il ? Tout savoir sur ce dispositif grâce au Club Identicar.

À quoi sert le système ESP ?

Le système ESP pour « Electronic Stability Program » (aussi appelé ESC pour « Electronic Stability Control » selon les modèles de voitures) est un équipement d’aide à la conduite destiné à améliorer l’adhérence et la trajectoire de votre véhicule, notamment sur sol mouillé. Le plus souvent, il est couplé avec trois autres systèmes de sécurité : 

  • L’ABS pour « Antiblockiersystem »  : qui évite le blocage des roues en cas de freinage d’urgence ;
  • L’EBD « Electronic brakeforce distribution » (ou EBV « Elektronische Bremsen Verteilung » ou ECB « Electronically Controled Braking ») : qui gère la répartition électronique de freinage en modulant la puissance de freinage des roues ;
  • L’ASR (pour Anti-Slip Regulation) : qui régule l’accélération de votre voiture pour réduire la perte d’adhérence des roues motrices, un système électronique antipatinage en somme.

La combinaison de ces trois systèmes électroniques améliore de façon considérable la sécurité du conducteur sur la route et notamment : 

  • Lorsqu’il circule à grande vitesse ; 
  • Quand il roule sur autoroute et que sa concentration et ses réflexes sont diminués ;
  • Si les conditions météorologiques sont mauvaises

Le saviez-vous ?

L’ESP est bien plus rapide que votre temps de réaction. Au moment où vous donnez un coup de volant inhabituel, le système s’aperçoit de manière quasi instantanée de la situation critique dans laquelle vous allez vous retrouver : survirage, sous-virage, perte de contrôle, etc.

De quoi est composé un système ESP ?

Pour que l’ESP s’active, il faut tout d’abord que la voiture ait compris qu’il y a un danger. Pour analyser et détecter la situation, le véhicule, et plus particulièrement le système ESP, est équipé d’un certain nombre de capteurs : 

  • Le capteur de roues : dont le rôle est de mesurer la vitesse de rotation de chacune des roues ;
  • Le capteur de vitesse : qui calcule la vitesse de la voiture de façon encore plus précise que celle affichée sur le compteur ;
  • Le capteur d’angle du volant : situé près de la suspension avant ou dans la colonne de direction. Il mesure l’angle d’entrée de la direction ;
  • Le capteur d’accélération transversale : qui mesure l’accélération agissant sur le véhicule de manière perpendiculaire au sens de déplacement ;
  • Le capteur de vitesse de lacet : il alerte le système lorsque l’inclinaison de la voiture atteint un seuil anormal et dangereux.

Comment fonctionne le système ESP ?

L’ESP permet de corriger la trajectoire de votre voiture en agissant à la fois sur le système de freinage mais également sur l’arrivée des gaz. Concrètement, le calculateur ESP connaît les lois de la physique et comment un véhicule réagit dans l’espace. Il reçoit les informations des différents capteurs et peut donc détecter en une fraction de seconde si vous vous retrouvez dans une situation critique. Ainsi, il peut être particulièrement utile et efficace dans les situations suivantes : 

  • L’évitement d’obstacles : lorsque vous cherchez à éviter un obstacle sur la route, vous donnez un coup de volant brusque. L’ESP reçoit les informations relatives à la situation grâce aux capteurs de position et de roues et va faire freiner les roues de la voiture individuellement pour conserver la trajectoire souhaitée par le conducteur ;
  • La perte d’adhérence : si vous roulez sur une plaque de verglas par exemple, un freinage uniforme au niveau des 4 roues de votre voiture (sans ESP) créé un déséquilibre et une perte de contrôle. L’ESP, en revanche, active un freinage plus important sur certaines roues afin de conserver un maximum d’équilibre ;
  • L’aide au virage : quand vous prenez un virage de façon un peu trop rapide, le principe est le même que pour la perte d’adhérence. Le système ESP va accentuer le freinage sur les roues situées sur le côté du virage afin d’éviter un freinage uniforme et de rater le virage.

Vous êtes membre du Club Identicar ?

En cas d’accident, n’hésitez pas à appeler gratuitement votre conseiller Club Identicar au 01 46 90 37 00. Vous serez pris en charge pour le remorquage de votre véhicule et disposerez d’un véhicule de remplacement si besoin.

Quelles sont les limites de l’ESP ?

L’ESP est un dispositif d’aide à la conduite particulièrement utile pour un conducteur. Cela dit, le système présente deux limites majeures : 

  • Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’ESP n’augmente pas les capacités de votre voiture. Il limite les risques d’accidents en complétant la conduite de l’automobiliste mais ne pourra en aucun cas éviter totalement un accident si la situation ne le permet pas. Il est donc primordial de ne pas s’appuyer sur l’ESP et d’adopter une conduite la plus sécurisée possible. L’ESP ne doit servir qu’en soutien en cas d’événement exceptionnel. 
  • Le système ESP peut dysfonctionner : il s’agit d’un équipement électronique et donc, par définition, il peut arriver qu’un capteur ne joue plus son rôle correctement. 

Pourquoi le voyant ESP s’allume-t-il ?

Les témoins présents sur votre tableau de bord sont des indications précieuses pour vous informer de l’état de votre voiture. Concernant le voyant ESP, celui-ci s’allume pour trois raisons : 

  • Quand vous mettez le contact : et que vous démarrez votre voiture, le voyant s’allume et s’éteint quelques secondes après ;
  • Lorsque l’ESP est activé : si le voyant ESP s’affiche durant votre conduite, c’est que le système ESP a été actionné pour ajuster votre trajectoire à ce moment précis ;
  • Dans le cas d’un dysfonctionnement : si l’un des capteurs est défectueux ou que le calculateur est en panne, le voyant reste allumé jusqu’à ce que vous fassiez réparer le défaut.

 

Quoiqu’il en soit, en cas de doute, ou d’un problème de fonctionnement, adoptez le bon réflexe et faites contrôler votre véhicule chez un professionnel de l’auto. Sachez en revanche que le voyant ESP ne demande aucune maintenance en particulier. La seule anomalie qu’il peut présenter est une ampoule grillée au fil des années, dans ce cas, il suffit de la remplacer pour résoudre le problème.

Astuce du club

Pour identifier le voyant ESP c’est très simple, il s’agit d’un symbole de couleur orange qui représente une voiture en dérapage.

Vous n’êtes pas encore membre du Club Identicar ?

N’attendez plus pour découvrir nos offres dès 5 €/ mois !

Curabitur dictum leo odio ut ipsum mattis