Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
6
03/08/2021

Péage sans barrière : les expérimentations continuent en France

Avez-vous déjà entendu parler des péages sans barrière ? Déjà très répandus dans la plupart des pays européens, les péages sans barrière sont encore en phase d’expérimentation en France. Où en sont les expérimentations, comment ça fonctionne et qu’est-ce que cela change pour vous, automobiliste ? Réponses dans notre article.

Péages sans barrière : comment ça fonctionne ?

Depuis 2004, la Sanef (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) s’est engagée à moderniser les péages afin de répondre aux nouveaux besoins des automobilistes et de leur offrir une meilleure qualité de service. 

 

Dans cette optique, les péages sans barrière aussi appelés « flux libres » ou « free flow » qui se développent peu à peu en France, permettent ainsi aux automobilistes de ne plus s’arrêter sur une autoroute pour s’acquitter du paiement de leur trajet. Ils fonctionnent à l’aide d’un dispositif de capteurs placés sur des portiques le long du parcours. Les données collectées par les capteurs sont transmises au centre de télé-exploitation via des serveurs informatiques. Elles sont ensuite analysées et recoupées avant que le processus de facturation ne soit enclenché. 

 

Concrètement, lorsque vous passez un péage sans barrière, des caméras lisent vos plaques d’immatriculation avant et arrière, des lasers identifient la classe de votre véhicule (voiture, camion, moto, etc.), et des antennes communiquent avec le moyen de paiement embarqué que vous avez choisi (si vous avez opté pour une solution de paiement immédiat).

Le saviez-vous ?

Le concept de flux libres de la Sanef a d’ores-et-déjà été développé à Dublin, Vancouver et Dartford. 

Comment s’effectue le règlement des trajets ?

Un péage sans barrière implique l’absence de guichetiers auprès desquels s’arrêter pour payer son trajet. Avec l’installation des flux libres, les conducteurs auront 4 options différentes pour s’acquitter du montant de leur trajet sur autoroute : 

 

  1. Le télépéage : si vous êtes abonné au télépéage et que vous disposez d’un badge, vous n’aurez rien à faire, le portique détectera votre badge automatiquement et vous recevrez votre facture chaque mois ;

  2. L’étiquette RFID (dit abonnement plaque d’immatriculation) : vous commandez une étiquette en ligne sur le site de la Sanef et vous la collez ensuite sur votre pare-brise. Vous avez le choix entre le Pass Abonné avec prélèvement mensuel (si vous empruntez régulièrement le péage) ou le Pass Prépayé et rechargeable (pour une utilisation ponctuelle) ;

  3. Le paiement différé en ligne : vous pouvez régler votre trajet avant, pendant ou après votre passage au péage en ligne, directement sur le site de la sanef  ;

  4. Le paiement différé à une borne de paiement : si vous n’avez pas d’accès Internet ou que vous préférez payer sur le chemin, vous pouvez tout à fait effectuer votre paiement directement depuis une borne de paiement disponible sur certaines aires.

Bon à savoir : Dans le cadre du paiement en différé, vous disposez d’un délai de 10 jours pour effectuer votre règlement. Passé ce délai, vous recevez un rappel si c’est la première fois, sinon vous recevez un avis de paiement avec majoration d’un montant de 75 €.

Vous êtes membre du Club Identicar ?

Bénéficiez d’1 an d’abonnement au télépéage Ulys by VINCI Autoroutes offert. Pour commander votre badge, rendez-vous sur votre espace personnel, rubrique « Mes Avantages ».

Où en sont les expérimentations en France ?

À ce jour, il existe déjà 3 tronçons d’autoroute sur lesquels le concept de flux libres a été installé : 

  • Sur la portion Boulay – Varize (Sanef) ;
  • Sur la portion Tours Nord – A10 (Vinci Autoroutes) ;
  • Sur la portion Tonnay Charente – A837 (Vinci Autoroutes).

 

D’ici 2022, la RN79 aussi appelée la Route Centre Europe Atlantique (RCEA) sera quant à elle remplacée par un tronçon d’autoroute en cours de construction sur lequel sera mis en place un péage sans barrière. 

 

D’autres péages sans barrière devraient également être déployés d’ici 2025, notamment sur l’A13 et sur l’A69, entre Toulouse et Castres.

Le saviez-vous ?

Le péage sans barrière de Boulay est le premier à avoir été mis en place en France en mars 2019.

Pourquoi installer des péages sans barrière ?

Les péages sans barrière offrent un certain nombre d’avantages pour les automobilistes mais aussi plus généralement sur le plan environnemental.

 

Pour les automobilistes, les flux libres permettent : 

  • De ne plus s’arrêter aux péages ; 
  • D’éviter les ralentissements, les files d’attente et les embouteillages ;
  • De ne plus hésiter sur le moyen de paiement immédiat au guichet.

 

Plus généralement, les péages sans barrière ont été développés afin de :

  • Fluidifier le trafic sur les autoroutes ;
  • Diminuer le nombre d’accidents de la route ;
  • Réduire l’empreinte carbone grâce à une diminution des rejets de CO2.

 

À ce sujet, Julien Pointillart, directeur autoroute en transition pour la Sanef explique qu’avec le système de flux libres « Il n’y a plus besoin de freiner puis d’accélérer. On espère supprimer les bouchons et économiser du temps mais aussi du carburant, et donc du CO2. Et ça peut paraître anecdotique, mais on va rendre à la nature 28 hectares de terrain, avec le retrait du bitume imperméabilisé au niveau des péages. »

Bon à savoir : La généralisation des péages sans barrière permettra également de renforcer les moyens de lutter contre la fraude au péage précise le Ministère de la Transition écologique chargé des transports, et notamment en ce qui concerne les automobilistes étrangers avec la mise en place d’un système d’interopérabilité des systèmes de télépéage routier en Europe.

Vous n’êtes pas encore membre du Club Identicar ?

N’attendez plus pour découvrir nos offres dès 5 €/ mois !