Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
41
27/07/2021

Tuto : contrôler les niveaux de liquides de sa voiture

Avis aux novices de l’entretien automobile : vous ne savez pas contrôler le niveau de vos liquides et vous aimeriez vous y mettre ? Ce tuto vidéo, réalisé par un mécanicien, vous montre comment faire en 2 minutes chrono.

Étape préliminaire : l’installation

Le contrôle des niveaux de liquides doit être réalisé au moins une fois par an, et systématiquement avant de prendre la route pour un long trajet. Une chose à savoir avant de vous lancer : votre voiture doit être froide. Alors lancez-vous de préférence un matin, quand votre voiture n’a pas encore roulé.

  • Stationnez sur une surface plane.
  • Préparez votre matériel : un bidon de chaque liquide (huile moteur, liquide de refroidissement et liquide lave-glace), un chiffon et une paire de gants. Ne mettez pas vos vêtements préférés, une tache ou une éclaboussure est bien vite arrivée.
  • Enfilez vos gants et ouvrez le capot. C’est parti !

L’huile moteur

Où est-ce que ça se passe ?

 

La vérification du niveau d’huile moteur s’effectue à l’aide d’une longue tige qui sert de jauge et est reliée directement au réservoir d’huile. Elle est facilement reconnaissable : c’est un anneau généralement de couleur vive .

 

Comment faire ?

  • Retirez la tige une première fois ;
  • Essuyez-la à l’aide d’un chiffon pour rendre le niveau lisible ;
  • Replongez ensuite la jauge dans son réservoir, jusqu’au fond, puis tirez-la à nouveau ;
  • Lisez le niveau d’huile : il doit se situer entre les deux repères. Celui du bas indique le minimum et celui du haut le maximum.
  • Si le niveau est insuffisant, ouvrez le bouchon d’huile moteur, identifiable grâce à son symbole (un petit arrosoir avec une goutte), et faites l’appoint.

 

Le liquide de refroidissement

Où est-ce que ça se passe ?

 

Le réservoir de liquide de refroidissement est reconnaissable à sa forme arrondie et à sa transparence.

 

Un pictogramme sur le bouchon du réservoir de liquide de refroidissement nous rappelle que le contrôle ne doit surtout pas être réalisé à chaud. En effet, la chaleur entraînerait des projections de liquide à l’ouverture du bouchon, et vous risqueriez de vous brûler.

 

Comment faire ?

  • Ouvrez le réservoir ;
  • Contrôlez visuellement le niveau de liquide. Il doit être situé au niveau du repère maximum : vous ne pouvez pas le rater.

Si ce n’est pas le cas, faites l’appoint.

Le liquide lave-glace

Où est-ce que ça se passe ?

 

Le réservoir est facilement reconnaissable : il est en forme de tube et porte sur son bouchon un logo représentant un pare-brise.

 

Comment faire ?

  • Ouvrez le réservoir ;
  • Evaluer le niveau du liquide lave-glace d’un coup d’œil ;
  • Remplissez généreusement le réservoir, jusqu’au maximum, sans précaution particulière.

Le liquide de frein

Profitez d’avoir la tête sous le capot pour réaliser un contrôle rapide du liquide de frein.

 

Où est-ce que ça se passe ?

 

Le réservoir a tendance à être caché sous le moteur pour la simple raison qu’il ne faut pas y toucher !

 

Comment faire ?

  • Réalisez un simple contrôle visuel pour vous assurer qu’il en reste.
  • Si ce n’est pas le cas, adressez-vous sans attendre à votre garagiste afin qu’il en remette et vérifie qu’il n’y a pas de problème plus grave.
  • En cas d’anomalie, un voyant d’alerte s’allumera de toute façon sur votre tableau de bord pour vous avertir.

Le conseil de l’expert : Dernière recommandation : si vous faites une erreur de réservoir (ou de liquide), pas de panique... mais vous êtes bon pour une vidange. Ne démarrez surtout pas votre moteur avant d’avoir appelé un garagiste : c’est lui qui vous indiquera si vous pouvez ramener votre voiture vers l’atelier le plus proche ou vous faire dépanner sur place. Mais ça n'arrivera pas, n'est-ce pas ?!