Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
20
11/12/2020

Le pré-contrôle technique : avantages et inconvénients

Le contrôle technique est une obligation légale. Ainsi, pour que votre véhicule soit autorisé à circuler sur les routes, il doit obtenir un avis favorable lors de cette visite de contrôle. Mais face au durcissement de la réglementation concernant les points de contrôle à vérifier, comment être garanti d’obtenir un avis favorable et éviter la contre-visite ? Pensez au pré-contrôle technique ! Club Identicar vous explique tout dans cet article.

Qu’est-ce qu’un pré-contrôle technique ?

Le pré-contrôle technique est une visite technique réalisée dans les mêmes conditions qu’un contrôle technique mais qui n’a aucune valeur légale. L’objectif du pré-contrôle technique est de détecter les éventuels défauts que présente votre véhicule, qui pourraient être considérés comme des défaillances majeures ou critiques lors de l’examen « réel » et vous valoir un avis défavorable.

Si le contrôle technique ne peut être réalisé qu’au sein d’un des 6 000 centres agréés par l’état, le pré-contrôle technique peut, quant à lui, être effectué chez tout autre professionnel de l’automobile (votre garagiste ou concessionnaire par exemple).

Le saviez-vous ?

En cas d’avis défavorable suite au contrôle technique pour défaillances majeures ou critiques, vous êtes dans l’obligation de réaliser les réparations liées aux problèmes identifiés avant de faire examiner à nouveau votre véhicule à l’occasion d’une « contre-visite ».

Quels sont les avantages du pré-contrôle technique ?

Réaliser un pré-contrôle technique présente plusieurs avantages : 

  • Vous identifiez, avant le « vrai » contrôle technique, les éventuels points à corriger pour maximiser vos chances d’obtenir un avis favorable.
  • Vous bénéficiez des conseils d’un professionnel de l’automobile concernant les réparations éventuelles à réaliser.
  • Vous avez le temps de prévoir et budgétiser les réparations nécessaires à la remise aux normes de votre véhicule grâce à un devis personnalisé.
  • Vous limitez le risque d’une contre-visite, qui est payante et contraignante.

Bon à savoir : Si vous obtenez un avis défavorable au contrôle technique pour défaillance(s) majeure(s), vous disposez de deux mois au maximum pour passer la contre-visite. Dans le cas d’une défaillance critique, la validité du contrôle est même limitée à une journée. Passé ce délai, vous n'êtes plus autorisé à circuler avec votre véhicule tant que les réparations nécessaires n’ont pas été effectuées.

Quels sont les inconvénients du pré-contrôle technique ?

S’il présente de nombreux avantages, le pré-contrôle technique apporte également son lot d’inconvénients

Les centres de contrôle technique agréés par l’état ont une obligation de neutralité : ils ne sont pas autorisés à effectuer les réparations nécessaires à la mise aux normes du véhicule contrôlé suite aux défaillance détectées. Ce principe de neutralité ne s’applique pas lors d’un pré-contrôle technique. Il est possible qu’un professionnel de l’automobile identifie des défaillances qui auraient pu ne pas être bloquantes lors du contrôle technique. Certains garagistes sont en effet plus strictes que d’autres lors du pré-contrôle technique afin de vous garantir un avis favorable lors de l’examen officiel. Néanmoins, le professionnel est censé préciser si les défaillances qu’il relève sont susceptibles, ou non, d’avoir une incidence sur le résultat du contrôle technique. Vous êtes alors libre de décider, ou non, de faire les réparations.

Enfin, il est important de préciser également que le pré-contrôle technique n’est pas forcément l’option la moins chère. Il vaut mieux voir cette visite préparatoire comme une marge de sécurité supplémentaire, source de confort et de tranquillité.

Astuce du club

D’autres moyens existent pour augmenter vos chances d’obtenir un avis favorable lors du contrôle technique de votre voiture. Retrouvez tous nos conseils pour éviter une contre-visite dans notre article dédié !

Dans quels cas et quand réaliser un pré-contrôle technique ?

Le pré-contrôle technique ayant pour objectif d’identifier les défaillances éventuelles qui nécessiteraient des réparations, l’idéal est de le réaliser au moins  trois mois avant la date d’échéance du contrôle technique. Ainsi, vous vous laissez le temps de vous organiser, de prendre les rendez-vous nécessaires et d’étaler, si besoin, le paiement des réparations à effectuer. 

Le pré-contrôle technique est possible quels que soient l’ancienneté et l’état de votre véhicule. Il sera d’autant plus utile si votre voiture présente des signes de faiblesse au niveau des différents points de contrôle à évaluer.

Bon à savoir : Certains centres de contrôle technique proposent des packs qui incluent à la fois le contrôle technique et la contre-visite. Si vous optez pour cette formule, il n’est pas nécessaire de réaliser en amont un pré-contrôle technique.

Combien coûte un pré-contrôle technique ?

Le prix d’un pré-contrôle technique est variable d’un établissement à un autre et dépend :

  • Du modèle du véhicule ;
  • De la motorisation : diesel, essence, hybride, électrique ;
  • De la localisation du centre auto.

Chaque centre de contrôle ou garage fixe ses prix librement. Pour en savoir plus sur les tarifs et avoir une réelle estimation, mieux vaut se renseigner au préalable en appelant les établissements près de chez vous ou réaliser des simulations en ligne.

Comment réaliser un pré-contrôle technique ?

Le pré-contrôle technique consiste en un examen approfondi de votre véhicule au niveau des 133 points de contrôle à vérifier lors de la visite officielle sur les fonctions suivantes : 

  • Le freinage : disques et plaquettes de frein ;
  • La direction : le volant, le boîtier ;
  • La visibilité : les rétroviseurs, le pare-brise ;
  • Les roues, pneus, essieux et suspension ;
  • Les feux et dispositifs réfléchissants ;
  • Le châssis et ses accessoires ;
  • Les documents d’identité du véhicule : plaque d’immatriculation, carte grise ;
  • Les ceintures de sécurité, le klaxon ;
  • La pollution et les nuisances sonores.

De votre côté, il vous suffit de prendre rendez-vous dans un garage ou chez votre concessionnaire en amont et d’apporter votre véhicule. Une fois le pré-contrôle technique effectué, faites le point avec le garagiste pour savoir si vous devez ou non prévoir des réparations avant d’emmener votre voiture au contrôle technique.

Vous n’êtes pas encore membre du Club Identicar ?

N’attendez plus pour découvrir nos offres dès 5 €/ mois !

eget venenatis felis massa eleifend elit. odio facilisis sit vulputate,