Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
19
23/09/2021

Décryptage : bien choisir sa borne de recharge à domicile

Vous vous intéressez de plus en plus au véhicule électrique mais vous vous posez un tas de questions sur la recharge, notamment à domicile ? Quelle borne de recharge installer dans ma maison ou dans le parking de mon immeuble ? Quelles démarches effectuer ? Cet article, ainsi que notre interview d’expert, vous éclaireront.

Parce que les bornes de recharge publiques ne sont pas toujours proches ou disponibles et que tout le monde ne peut pas recharger sur son lieu de travail, avoir un dispositif de recharge à son domicile est presque indispensable pour qui veut passer à une voiture électrique. Mais encore faut-il savoir quelle borne choisir en fonction de ses besoins, de son budget et de son installation électrique. L’offre des bornes de recharge se développe très vite, avec différents niveaux de puissance, d’intelligence… Difficile de s’y retrouver dans cette jungle ! Essayons d’y voir plus clair. 

Interview d’Ehsan Emami, Directeur général de Qovoltis

Connaître son besoin pour choisir la puissance de la borne

Le critère majeur qui doit guider votre choix est la puissance de la borne. Pourquoi ? Car le nerf de la guerre est clairement l’autonomie que vous avez besoin de récupérer à chaque charge, en fonction de l’utilisation que vous faites de votre véhicule.

La puissance d’une borne de recharge à domicile peut être comprise entre 3,7 et 22 kW. Pas besoin de vous faire de dessin : plus la borne délivre de puissance et plus la recharge sera rapide.

Voici l’autonomie que vous permet de récupérer une borne en fonction de sa puissance :

  • Environ 20 km/heure de recharge pour une borne de 3,7 kW 
  • Environ 40 km/heure de recharge pour une borne de 7,4 kW
  • Environ 75 km/heure de recharge pour une borne de 11 kW
  • Environ 150 km/heure de recharge pour une borne de 22 kW

Imaginons que vous effectuiez chaque jour 100 km pour aller et revenir du travail : une borne d’une puissance de 3,7 kW ou 7,4 kW est tout à fait adaptée à votre besoin, puisqu’elle permet de récupérer l’autonomie nécessaire pour votre trajet en 5 heures (pour une borne de 3,7 kW) ou 2 heures et demie (pour une borne de 7,4 kW) de charge.

Bon à savoir : La recharge complète d’une batterie de 50 kWh nécessite 14 heures avec une borne de 3,7 kW et 7 heures avec une borne de 7,4 kW. Ces deux niveaux de puissance répondent donc aux besoins de la plupart des conducteurs de véhicules électriques.

Dans certains cas particuliers, une borne plus puissante (11 kW ou 22 kW) – et donc plus rapide – peut être pertinente. Ce sera le cas pour un gros rouleur qui a besoin de recharger chaque jour sa batterie de 100 kWh.

 

Mais avant d’investir dans une telle borne, deux choses à vérifier :

  • que l’installation électrique de votre habitation est compatible avec un système de courant triphasé, sous peine de devoir changer toute votre installation électrique ;
  • que la puissance souhaitée n’excède pas la charge maximale supportée par votre véhicule.

Bon à savoir : Certains véhicules électriques ou hybrides rechargeables limitent la charge à 10 ou 14 ampères, en monophasé uniquement. Dans ce cas, la puissance de charge est limitée à 7,4 kW, puissance maximale offerte en monophasé. Il est donc inutile d’acheter une borne délivrant une puissance supérieure.

Vérifier la puissance de son installation électrique

Avant d’installer une borne de recharge chez soi, il faut impérativement vérifier la puissance électrique dont on dispose. Rien de plus simple : elle apparait sur votre facture électrique.

Pour recharger un véhicule électrique, une puissance souscrite comprise entre 6 et 12 kVa est requise, en fonction de vos équipements électriques. Bien sûr, votre voiture sera l’élément le plus consommateur en électricité mais il faut garder une puissance excédentaire, c’est-à-dire non utilisée par la voiture, pour les appareils électriques de la maison : four, machine à laver et autres appareils électroménagers, ballon d’eau chaude, radiateurs électriques… A titre d’exemple, un four à micro-ondes a une puissance de 1 kW.

Bon à savoir : 1 kVA équivaut à 1 kW. La première unité correspond à la puissance contractuelle souscrite auprès de votre fournisseur d’électricité alors que la seconde exprime la puissance d’un appareil électrique.

Si votre puissance est insuffisante, contactez votre fournisseur d’électricité. Si elle est juste, une borne intelligente peut faire l’affaire.

Déterminer le niveau d’intelligence dont vous avez besoin

Certaines bornes de recharge – dites intelligentes – permettent de gérer la recharge de votre voiture électrique de façon optimale. A la clé, des économies, sans compromis sur le confort.

Comment ça marche ? La borne évalue le meilleur moment pour recharger votre véhicule. Elle module la charge de votre voiture en fonction des besoins en électricité de la maison (appareils électro-ménagers, chauffage, etc). En clair : si le réseau électrique de votre maison est déjà très sollicité, le dispositif va réduire la puissance de charge de la borne. Inversement, quand la consommation du foyer va diminuer, la borne utilisera le maximum de la puissance disponible pour charger votre véhicule.

Une borne intelligente peut ainsi, dans certains cas, vous éviter de revoir à la hausse votre abonnement d’électricité ou vous permettre de bénéficier de tarifs d’électricité avantageux (les fameuses heures creuses par exemple).

Certaines bornes permettent également de piloter la recharge à distance. Vérifiez que votre voiture ne le permet pas avant de choisir cette option.

Faire vérifier son installation électrique par un pro

Avant d’investir dans une borne de recharge, il est conseillé de solliciter un électricien certifié IRVE (Infrastructures de recharge pour véhicules électriques) pour des raisons de sécurité. En effet, pour que la borne fonctionne de façon optimale et en toute sécurité, le réseau électrique doit être correctement dimensionné, câblé et protégé. Certaines voitures refusent d’ailleurs de lancer la charge lorsqu’elles détectent une anomalie sur le réseau. L’électricien vérifiera si votre réseau électrique est adapté à la nouvelle installation et, si besoin, réalisera les changements nécessaires.

Combien coûte l’installation d’une borne ?

  • En logement individuel

En logement individuel, aucune contrainte extérieure ne vient interférer avec l’installation d’une borne de recharge.


Une borne coûte en moyenne entre 700 et 1800 € TTC (en fonction du degré d’intelligence dont vous avez besoin, de sa puissance, des dispositifs de verrouillage en logement collectif). Ajoutez à cela le coût d’installation, qui se situe généralement entre 500 et 1000 € pour une maison individuelle.

Bon à savoir : Le prix de l’installation dépend de l’installateur et de la complexité des travaux à effectuer. Il dépend notamment de la longueur de câbles à tirer, de la nécessité ou non de réaliser des tranchées, percer des parois, couler du béton… Une étude de faisabilité permet de réaliser un devis précis.

Un crédit d’impôt d’un montant forfaitaire de 300 € permet d’alléger la facture.


  • En logement collectif

Si on est totalement libre d’installer la borne de son choix dans un habitat individuel, le processus est un peu plus complexe en copropriété. Dans un parking d’immeuble, il faut d’abord obtenir l’accord du syndicat de copropriété ou du bailleur avant de démarrer les travaux d’installation d’une borne de recharge. Si l’accord est obtenu ou en l’absence de réponse dans un délai de 3 mois, la borne peut être installée. Elle devra intégrer un compteur d’électricité pour permettre la facturation du seul utilisateur.


Une subvention (programme ADVENIR) permet de financer jusqu’à 50 %
du prix de la borne dans un logement collectif, dans la limite de 960 €.

Une fois votre borne installée, vous ne consommerez plus des litres d’essence ou de gazole mais des kilowattheures (kWh). Le prix du kWh, facturé par votre fournisseur d’électricité, dépend de votre contrat mais il oscille en général entre 14 à 18 centimes. Cela vous donne un coût d’usage divisé par 3 ou 4 par rapport à un véhicule essence ou diesel !