Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
22
12/08/2021

Tout savoir sur l’installation d’une boîte noire dans les voitures neuves dès 2022

Vous en avez peut-être déjà entendu parler : à compter de 2022, en France, et en Europe, certains équipements deviennent obligatoires dans les véhicules neufs. C’est le cas notamment d’un enregistreur de données d’événement, aussi appelé « boîte noire ». Pourquoi cette nouvelle règlementation entre-t-elle en vigueur et qu’est-ce que cela implique pour vous, conducteur ? Réponses dans notre article.

Boîte noire dans les véhicules : qui est concerné ?

À l’instar des boîtes noires installées dans les avions, le nouveau dispositif enregistreur de données d’événements ou EDR (Events Data Recorder), qui devient obligatoire à partir de mai 2022, permettra d’enregistrer un certain nombre de données liées à votre conduite. 

 

Ne sont concernés par cette nouvelle règlementation que les véhicules neufs : voitures particulières, utilitaires, bus et camions. Les deux-roues ne sont pas concernés par la mesure.

 

Concrètement, en tant qu’automobiliste, vous n’aurez aucune démarche à réaliser. Ce sont les constructeurs qui se chargeront d’équiper leurs véhicules neufs à compter de 2022.

Bon à savoir : L’entrée en vigueur de cette nouvelle règlementation ne concerne que les véhicules neufs, les automobilistes n'auront pas à équiper leur voiture d’occasion.

Une installation en deux temps

Dans un communiqué diffusé en avril 2019, le parlement européen indiquait que « cette législation devrait s’appliquer à partir de mai 2022 pour les nouveaux modèles et en mai 2024 pour les modèles existants ». Source d’interprétation, cette formulation pouvait laisser croire que toutes les voitures devraient être équipées d’une boîte noire d’ici 2024, même les voitures d’occasion. Mais ce n’est pas le cas. En réalité, comme souvent pour ce type de réglementation, l’obligation d’installer une boîte noire va se réaliser en deux temps : 

  • À partir de mai 2022 : les constructeurs automobiles devront équiper tous les nouveaux véhicules homologués dans l’Union européenne ; 
  • En 2024 : les constructeurs devront également équiper les voitures homologuées avant 2022.

 

Concrètement, les constructeurs disposent donc de 2 ans entre 2022 et 2024 pour équiper toutes les voitures disponibles en catalogue, même les modèles qui n’auraient pas évolué durant cette période.

Le saviez-vous ?

L’obligation d’équiper les voitures neuves d’un système antidérapage ESP s’était également appliquée en deux temps : à partir de 2011 pour les nouvelles homologations, et à partir du 1er novembre 2014 pour les nouveaux véhicules.

Pourquoi rendre la boîte noire obligatoire ?

Les données récoltées par l’enregistreur sont principalement destinées aux statistiques d’accidentologie. En effet, l’objectif de l’installation généralisée du dispositif de boîte noire est d’obtenir des données d’accident plus détaillées et plus précises afin de prévenir le nombre d’accidents sur les routes et d’augmenter la sécurité routière en Europe. L’idée est d’étudier et de mieux comprendre les comportements des automobilistes lorsqu’ils sont au volant de leur auto, et notamment dans les dernières secondes qui précèdent une collision.

Le saviez-vous ?

Un dispositif de boîte noire équipe déjà presque la totalité des voitures circulant aux Etats-Unis. Selon la sécurité routière américaine, l’enregistreur de données d’événement aurait permis de réduire de 20 % le nombre d’accidents de la route aux Etats-Unis.

Bon à savoir : La boîte noire sera installée dans un endroit inaccessible et tenu secret sur les voitures, ce qui implique qu’elle ne pourra pas être désactivée.

Quelles sont les données enregistrées par l’enregistreur ?

Les informations mémorisées par l’enregistreur de données d’événement sont précisées à l’alinéa 4 du Règlement (UE) 2019/2144 du Parlement européen et du conseil, elles concernent notamment :

  • La vitesse du véhicule ;
  • Le freinage ;
  • La position et l’inclinaison du véhicule sur la route ;
  • L’état et le taux d’activation de tous ses systèmes de sécurité ;
  • Le système eCall embarqué fondé sur le service 112 ;
  • L’activation des freins ;
  • Tout autre paramètre d’entrée pertinent des systèmes embarqués de sécurité active et d’évitement des accidents.

 

La boîte noire pourra alors identifier le port ou non de la ceinture de sécurité, l’activation des feux de signalisation ou d’un feu clignotant, ainsi que le type précis du véhicule, sa variante et sa version. En revanche, elle n’est pas capable d’enregistrer les conversations à l’intérieur de l’habitable

Le saviez-vous ?

La possibilité d’extraction des données collectées par la boîte noire se fait sur un intervalle de temps très court : 30 secondes avant, pendant et immédiatement après une collision (après le déclenchement d’un coussin gonflable par exemple). 

Qui aura accès aux données enregistrées par le boîtier ?

Les données enregistrées par la boîte noire sont totalement anonymisées et protégées contre toute forme de manipulation et d’utilisation malveillante. Seules les forces de l’ordre pourront y accéder, via une interface normalisée et sécurisée. 

 

Ainsi, aucun tiers ne pourra avoir accès à vos données, ni un constructeur, ni même un assureur.

Bon à savoir : L’EDR n’est pas en mesure d’enregistrer, ni de mémoriser, le numéro de série ou de plaque d’immatriculation de votre voiture, ni même aucune information permettant de vous identifier personnellement.

Vous n’êtes pas encore membre du Club Identicar ?

N’attendez plus pour découvrir nos offres dès 5 €/ mois !