Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
21
17/06/2021

Pour une deuxième chance de réussir

Saviez-vous qu’au bout de quelques années d’incarcération, la recherche d’un emploi devient quasiment inaccessible pour une personne détenue ? C’est de ce constat qu’est né Justice 2ème chance, l’un des lauréats de l’appel à projets 2020 de la Fondation Identicar. L’association accompagne les personnes sous main de justice dans leur parcours de réinsertion sociale, notamment en leur donnant accès au permis de conduire. Focus.

Qui est Justice 2ème chance ?

Selon les chiffres publiés par le ministère de la Justice, en 2018, le taux de récidive, tous types de délits confondus, s’élevait à plus de 33 %. Cela signifie qu’un condamné sur 3 est alors susceptible de retourner en prison après avoir été incarcéré une première fois.

 

Chez Justice 2ème chance, on considère que chaque citoyen ayant « payé sa dette » à la société a droit à une nouvelle chance d’y trouver sa place. Et l’un des premiers leviers pour y parvenir est de trouver un emploi. J2C propose alors un accompagnement personnalisé aux personnes sous main de justice afin de leur permettre d’accéder au projet professionnel de leur choix et ainsi prévenir le risque de récidive.

 

« Les actions que nous mettons en œuvre chez J2C sont très variées. Pour accompagner au mieux nos candidats, nous organisons de nombreux ateliers et séances de travail pour leur apprendre à réaliser un CV, à passer des entretiens d’embauche, ou encore à trouver une tenue adaptée à leur futur emploi. » Sullivan Crochemore, chargée de mission et coordinatrice ateliers et parrainage chez J2C.

Le saviez-vous ?

Les personnes sous main de justice sont celles qui ont été placées sous l’autorité de la justice, elles peuvent être incarcérées ou faire l’objet d’une peine alternative à l’incarcération ou de mesures d’accompagnement de peine (semi-liberté, libération conditionnelle, surveillance électronique, etc.).

Une réinsertion sociale grâce au permis de conduire

« Stoppons la récidive, développons l’insertion par l’emploi », tel est le crédo de J2C.

Depuis 2016, et jusqu’à la fin de l’année 2020, l’association a réalisé 662 diagnostics de sortants de prison, dont 636 se sont révélés positifs, sur l’ensemble de l’Ile-de-France.

Chez J2C, on constate que nombreux sont ceux qui souhaitent s’orienter vers les métiers du transport, de la logistique, des espaces verts, du bâtiment ou de la restauration, mais le fait de ne pas disposer du permis de conduire représente un frein à leur mobilité et donc à leur embauche.

Justice 2ème chance s’est alors rapprochée de l’APPR (Apprendre le permis pour réussir) afin de créer un accompagnement pour passer le permis de conduire, délivré gratuitement et qui se compose de :

  • Séances de code en illimité avec 2 passages à l’examen avec une présence avec la formatrice obligatoire 3 matinées par semaine ;
  • 30 heures de conduite incluant 2 passages à l’examen.

« Nous avons choisi de soutenir l’action de Justice 2ème chance dans le cadre de notre appel à projets 2020. Nous avons été profondément touchés par la vocation de cette association dont nous partageons les valeurs. Chez Club Identicar, nous aussi nous croyons en la deuxième chance et nous sommes heureux de participer, à notre niveau, à la réinsertion professionnelle de personnes en difficulté. »

Juliette Colasante, Chef de Projet chez Club Identicar, engagée dans le jury de la Fondation Identicar.

Quelques mots sur la Fondation Identicar

Créée en 2017, la Fondation Identicar a pour vocation de soutenir, sur le plan financier et humain, des initiatives solidaires, partout en France. Très naturellement, c’est vers la thématique de la mobilité solidaire que la Fondation a choisi de s’investir. Le concept est simple : il s’agit d’apporter des réponses concrètes aux personnes les plus vulnérables, qui rencontrent des difficultés en matière de mobilité.

 

Et l’aventure continue puisque la Fondation lance un nouvel appel à projets en 2021. Les candidats pourront déposer leur dossier en septembre pour une désignation des lauréats par le COMEX d’ici la fin de l’année. La nouveauté cette année, c’est que le jury de présélection sera composé de collaborateurs du Club Identicar mais aussi d’experts compétents dans l’univers de la mobilité solidaire !