Une question ?

Une équipe dédiée répond à

toutes vos questions du

lundi au vendredi, de 9h à 18h

01 46 90 37 00

Appel gratuit

Vous pouvez également consulter notre foire aux questions

Accéder à la FAQ

Assistance 24h/24

Un pépin avec votre voiture ?

Nos équipes sont joignables 24h/24

pour vous porter assistance

01 46 90 37 00

Appel gratuit
35
24/06/2021

9 jours de roadtrip en voiture à travers la Provence

Ah, la Provence… Le mot est à peine lâché que vous entendez déjà le doux chant des cigales ! Mondialement réputée pour ses villages perchés et ses herbes parfumées, la Provence offre aussi une grande variété de paysages. Des calanques turquoise de Cassis aux vertigineuses falaises du Verdon en passant par les champs de lavande, on vous emmène, vous et votre voiture, à la découverte de ce pays haut en couleurs.

JOUR 1 - Aix-en-Provence : journée en ville

 

Quels que soient vos centres d’intérêt, vous passerez un bon moment à Aix-en-Provence. Le temps d’une journée, laissez-vous porter dans le centre-ville historique et découvrez son patrimoine architectural et culturel exceptionnel. Prenez le temps de vous installer en terrasse pour profiter de l’énergie de la ville et des saveurs du sud.

 

Accordez-vous une pause shopping au marché (mardi, jeudi et samedi) ou dans l’une des nombreuses boutiques aixoises. Que vous souhaitiez ajouter quelques pièces à votre garde-robe ou vous offrir des spécialités locales comme les célèbres calissons d’Aix, vous trouverez forcément votre bonheur dans les rues piétonnes autour du Cours Mirabeau.

rue Aix en Provence

Astuce du club

Les emplacements de stationnement sont rares dans le centre-ville d’Aix ! il est vivement conseillé de laisser votre voiture dans l’un des nombreux parkings publics situés autour du centre-ville. Les plus centraux sont les parkings Cardeurs et Rotonde mais ce sont aussi les plus demandés donc un conseil : n’arrivez pas trop tard !  

Où manger ? Lorsque les rues aixoises vous auront ouvert l’appétit, allez tester Le Chastel • 2 Place des Prêcheurs, 13100 Aix-en-Provence • 04.42.29.70.64 • bistrot incontournable du centre-ville.

JOUR 2 - Aix-en-Provence : grimpette à Sainte-Victoire

 

Organisez votre deuxième journée aixoise sous le signe du sport !

 

Garez votre voiture dans un des parkings au lieu-dit l’Aurignon et suivez le marquage pour vous rendre au pied de la magnifique Montagne Sainte-Victoire, rendue célèbre par le peintre Paul Cézanne. Les paysages changent selon l’exposition du soleil. Ils vous surprendront par leur végétation de type méditerranéenne sur le versant sud et alpine sur le versant nord.

 

Avis aux plus courageux : un panorama extraordinaire vous attend au Pic des Mouches, point culminant de la montagne, avec vue sur la mer d’un côté, et sur les Alpes de l’autre.

Où manger ? En quittant le site, rentrez à Aix en empruntant la départementale 10 et faites un arrêt au restaurant Chez le Garde • 342 route Départemental 10, 13126 Vauvenargues • 04.42.65.19.53 • pour déguster des grillades dans un cadre simple et chaleureux.

JOUR 3 - Le port et les calanques de Cassis

 

C’est entre les vignes et les falaises du Cap Canaille que vous trouverez le magnifique village de pêcheur de Cassis.

Astuce du club

Pour ne pas engorger les ruelles touristiques autour du port, garez-vous à l’extérieur de la ville, au parking des Goguettes (gratuit) puis prenez une navette qui vous amènera directement en centre-ville. Votre visite n’en sera que plus agréable !

Une fois sur place, prenez le temps de vous promener sur le port et de manger un morceau dans l’un des cafés et restaurants sur rue. Les œnophiles pourront déguster les vins blancs locaux qui font la renommée des vignobles de Cassis. Avec modération, bien sûr !

 

Vos meilleures baskets aux pieds, dirigez-vous vers les sentiers menant aux calanques, au départ de la Calanque de Port-Miou, pour découvrir le littoral montagneux et les eaux turquoise provençales. Au bout de l’effort (1 heure de marche environ), la Calanque d’En-Vau, la plus grandiose, vous offre une belle plage de galets aux fonds alternant sable blanc et posidonies.

 

Il est conseillé de rejoindre la Calanque de Port-Miou en voiture et de continuer la randonnée à pied car les autres calanques ne sont pas accessibles par la route. Un parking improvisé se forme en haut de la calanque, mais attention à ne rien laisser traîner à l’intérieur de votre voiture pour éviter les mauvaises surprises. La marche n’est pas votre fort ? Privilégiez l’accès en bateau.

Astuce du club

Après cette escapade, direction La Ciotat par la Route des Crêtes (la D141), pour ses paysages somptueux à travers le Parc national des Calanques, sur 15 kilomètres. À plusieurs endroits, de larges bas-côtés vous permettront de vous arrêter, avec prudence bien sûr, le temps de prendre quelques photos. Arrêt obligatoire au Cap Canaille !

Où manger ? Avant de quitter le littoral, quoi de mieux qu’un repas avec vue sur la mer ? La terrasse du restaurant Le Nautique • 6 Impasse des Vieux Moulins, 13600 La Ciotat • 04.42.83.26.97 • située sur le port vous offrira votre dose (visuelle et gustative) de Méditerranée.

JOUR 4 - Gorges du Verdon : journée nature

 

Partez ensuite à la découverte des Gorges du Verdon, un des plus beaux sites naturels d’Europe.

Astuce du club

Parcourez les routes sinueuses qui suivent le Verdon et appréciez simplement les paysages. La D71, surnommée la Corniche Sublime, est particulièrement impressionnante. Grâce à ses belvédères, vous profitez de somptueux panoramas. Puis arrêtez-vous au bord du lac de Sainte-Croix. Un parking vous attend en contrebas du village de Sainte-Croix-du-Verdon.

Au programme : baignade, balade en kayak ou en pédalo. Les plus téméraires pourront s’essayer à l’escalade, au canyoning ou à la descente des gorges en rafting.

 

En quittant le site, n’hésitez pas à vous arrêter devant les champs de lavande sur le plateau de Valensole pour contempler ce paysage unique aux nuances de bleu et de violet. Garanti très instagrammable !  Seul bémol : vous ne pourrez l’apprécier que trois mois dans l’année, de juin à août, pendant la floraison de la lavande.

Où manger ? Les journées passent trop vite dans les Gorges du Verdon ! Pour ne pas en perdre une miette, la meilleure option reste le sandwich – ou la salade – mangé(e) en vitesse entre deux activités !

JOUR 5 - Gorges du Verdon : visite de Moustiers-Sainte-Marie

 

Si le Verdon est surtout connu pour ses Gorges, son parc naturel abrite aussi des villages incontournables. Le plus connu : Moustiers-Sainte-Marie. Blotti entre deux immenses rochers, Moustiers offre une architecture authentique avec ses églises, remparts et fontaines qui jalonnent le village.

Astuce du club

Le défi à l’arrivée à Moustiers-Sainte-Marie : trouver un endroit pour se garer ! Cela peut prendre un peu de temps si vous cherchez un stationnement de rue ; sinon, plusieurs parkings payants existent, comme le parking Haut de Moustiers-Sainte-Marie.

Une fois votre voiture en lieu sûr, la meilleure chose à faire à Moustiers, c’est justement de ne rien faire ! Simplement prendre le temps d’errer dans les rues et s’imprégner des paysages éblouissants et de la pureté de l’air.

 

Vous pouvez aussi faire un tour au Musée de la Faïence. Moustiers-Sainte-Marie est une terre de potiers et la faïence fait partie intégrante de l’identité du village. Son histoire est retracée dans les multiples salles d’exposition et projections du musée.

Où manger ? En plein cœur du village, dégustez les incontournables tartines Provençales du restaurant Les Tables du Cloître • Place du Presbytère, 04360 Moustiers-Sainte-Marie • 06.31.61.72.40 •

JOUR 6 - Villages du Luberon : Bonnieux et Lourmarin

 

Prenez à présent la direction du Luberon (à bien prononcer LubEUron pour ne pas froisser les locaux), un massif montagneux emblématique de la Provence abritant un parc naturel de 180 000 hectares mais aussi de nombreux villages, châteaux et monuments historiques.

Astuce du club

Garez-vous au parking Lot Bonnieux pour visiter le village.

 

Au programme du jour : commencez par flâner dans les ruelles du village perché. Puis rafraichissez-vous dans la forêt des Cèdres qui le surplombe et offre un superbe panorama sur les monts du Vaucluse et les villages du Luberon. Grâce à ses cèdres centenaires, c’est aussi un véritable poumon de fraîcheur en été.

Où manger ? En quittant Bonnieux, goûtez au cadre pittoresque et à la cuisine au feu de cheminée de La Bergerie • Chemin des Cabanes, 84480 Bonnieux • 04.90.75.89.78 • pour un concentré de Provence.

Reprenez votre voiture pour 13 kilomètres à travers les routes sinueuses du Luberon en direction du village de Lourmarin, à la fois authentique et moderne, classé parmi les plus beaux villages de France.

Astuce du club

Le plus simple est de vous garer au pied du village. Vous trouverez des places gratuites sur le parking du petit hameau des Bastides, près du magnifique château Renaissance.

Profitez-en, si le cœur vous en dit, pour en faire la visite. Architecture, collections de mobilier, de gravures et d’instruments de musique, jeu de piste pour les enfants… Il y en a pour tous les goûts ! Puis prenez le temps de vous perdre dans les charmantes ruelles du village et d’entrer dans les bâtisses qui vous font de l’œil : cafés, commerces d’art et d’artisanat.

Où manger ? Terminez votre journée en appréciant un repas provençal servi dans un bistrot traditionnel à la Maison Reynaud • 2 avenue Philippe de Girard, 84160 Lourmarin • 04.90.09.77.18 •

JOUR 7 - Ascension du Mont Ventoux

 

Entre deux journées de visite de villages, que diriez-vous d’une parenthèse sportive en pleine nature ? Pour cela, faites l’ascension – à pied, à vélo – du Mont Ventoux, l’une des plus célèbres étapes du Tour de France. Profitez de son splendide point de vue sur la région et laissez-vous émerveiller par sa faune, sa flore, et les nombreux élevages pratiqués sur le mont : apiculture, maraîchage ou encore viticulture. L’ascension se fait aussi en voiture.

Où manger ? Petit conseil : pensez à acheter de quoi pique-niquer avant de partir car il n’y a pas de commerces ou de restaurants à proximité du mont. Pour le reste, vous n’aurez besoin que de vos jambes et… de vos yeux ! Si la chance vous sourit, vous croiserez peut-être un chamois, cette chèvre des montagnes qui peuple toujours les pentes du Ventoux.

JOUR 8 - Villages du Luberon : Roussillon et Gordes

 

Pour l’avant-dernière journée de ce road trip, retour dans les villages du Luberon ! Partez à la découverte du village de Roussillon, au cœur du plus important gisement d’ocre d’Europe.

 

Ne manquez pas le Sentier des Ocres au départ du village pour plonger dans les paysages spectaculaires façonnés par l’eau et le vent. Deux parcours, de 30 ou de 50 minutes, sont proposés dans le site ; et des explications sur la géologie, la flore et l’histoire du massif des ocres jalonnent les sentiers.

 

Prenez le temps de parcourir les ruelles et escaliers du village, de contempler ses façades aux couleurs flamboyantes.

Astuce du club

Vous pouvez choisir de vous garer en bas du village (un bon prétexte pour visiter Roussillon !) mais attention : il faudra grimper pour vous rendre jusqu’au site. Pour les moins courageux (et curieux), un autre parking est situé juste devant l’entrée du sentier touristique.

Où manger ? Depuis sa terrasse panoramique, régalez-vous d’une vue exceptionnelle sur les falaises d’ocre de Roussillon et d’une cuisine locale bistronomique au Restaurant David – Le Clos de la Glycine • 38 Place de la Poste, 84220 Roussillon • 04.90.05.60.13 •

Terminez votre journée dans le village de Gordes, à seulement 11 kilomètres de route de Roussillon. Posté sur son rocher, ce village est l’une des vigies de la Provence avec ses maisons hautes agrippées aux rocs.

Astuce du club

Il est possible d’accéder au village en voiture, mais pour mieux apprécier le site et ne pas avoir à payer le parking, nous recommandons de vous garer en amont du village et de le rejoindre à pied, par exemple au niveau du belvédère.

Une fois dans le village, perdez-vous dans les ruelles où vous trouverez restaurants, commerces et églises. En repartant en direction des Baux-de-Provence, prenez le temps d’admirer le point de vue sur le village (le meilleur !).

Où manger ? Pour terminer la journée en beauté, la cuisine traditionnelle et généreuse du restaurant L’Outsider • rue de la Gendarmerie, 84220 Gordes • 04.32.50.27.52 • ravira vos papilles, dans un cadre simple et discret.

JOUR 9 : Les Baux-de-Provence

 

Ça y est, nous voilà à la dernière étape de ce road trip, pas trop triste ? Ne vous en faites pas, cette journée aux Baux-de-Provence va vite vous redonner le sourire !

Astuce du club

Garez votre voiture au parking Centre et commencez par la découverte des ruelles du centre-village et de ses nombreuses boutiques traditionnelles.

Poursuivez votre visite de la ville par le Château des Baux-de-Provence, classé monument historique, dont les vestiges sont chargés d’histoire. Si l’on peut vous donner un conseil : pensez à libérer de la place dans la bibliothèque photo de votre téléphone, ça pourrait vous être utile.

 

Ne partez pas avant d’avoir admiré un spectacle aux Carrières des Lumières. Ces immenses carrières calcaires abritent aujourd’hui des spectacles de son et lumière épatants. Des représentations de chefs-d’œuvre sont projetées sur les parois, les piliers et les sols de la carrière (l’exposition est renouvelée chaque année). Bon à savoir : il existe un « pack Baux-de-Provence » qui donne accès au château et aux carrières.

Où manger ? : Pour finir ce road trip sur une bonne note, dégustez des plats provençaux sur la terrasse du Restaurant Le Mas d’Aigret • Route Départementale 27, 13520 Les Baux de Provence • 04.90.54.20.00 • où vous aurez une vue dégagée sur les Alpilles, la Vallée et le Château des Baux.

*Le petit plus de la rédac’ : Amateurs de villages en fête : privilégiez les mois d’été pour votre escapade provençale. De nombreux villages honorent leur Saint patron à l’occasion d’une fête votive et ça se passe souvent entre juin et septembre. Au programme : grandes tablées sur la place du village, soirée dansante, animations et attractions foraines pour les enfants… Et plus encore !