Le Club à l'écoute
01 46 90 37 00
Le Club à l’écoute 24h/24
Accueil > Actualités > Comment récupérer des points sur son permis de conduire

Comment récupérer des points sur son permis de conduire

Récupérer des points sur son permis de conduire, c’est possible. Deux solutions : ne pas commettre d’infraction pendant un certain délai, qui varie selon les cas, ou effectuer un stage de récupération de points. Pour savoir laquelle de ces deux options est la plus adaptée à votre situation, il faut bien comprendre le système de points. Club Identicar vous explique tout.

Le permis de conduire est constitué initialement d’un capital de 12 points (6 pour les détenteurs d’un permis probatoire). En cas d’infraction au Code de la route, un retrait de point(s) peut être effectué conformément à un barème.

Le saviez-vous ?

Il peut y avoir retrait de points sur votre permis de conduire dès lors que vous conduisez un véhicule nécessitant le permis (auto, moto, poids lourds...). Une infraction au Code de la route commise à vélo, par exemple, ne donne pas lieu à un retrait de points mais peut être sanctionnée par une amende.

Quelle sanction pour quelle infraction ?


  • Les excès de vitesse : ils peuvent vous faire perdre de 1 à 6 points en fonction de l’excès (1 point pour un excès inférieur à 20 km/h et 6 points pour un excès supérieur à 50 km/h ou détention d'appareil destiné à déceler ou perturber les contrôles de vitesse).
  • L’alcoolémie : à partir de 0,5 g d’alcool / litre de sang (0,2 g pour les titulaires d'un permis probatoire), un automobiliste s’expose à un retrait de 6 points, sans parler des sanctions complémentaires au-delà de ce seuil.
  • Les infractions de stationnement : un stationnement considéré comme « dangereux » peut vous coûter 3 points.
  • Les infractions de circulation : elles peuvent vous faire perdre entre 1 point pour un chevauchement de ligne continue (à ne pas confondre avec le franchissement de ligne continue qui en vaut 3) et 6 points en cas de refus de priorité à un passage piéton.

Le saviez-vous ?

Depuis mi-septembre 2018, ne pas céder le passage à un piéton « s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire » est sanctionné par un retrait de 6 points, contre 4 précédemment.

Entre ces deux extrémités, on trouve, parmi les infractions les plus courantes : l’usage d'un téléphone au volant (- 3 points), le défaut de port de ceinture de sécurité (- 3 points), le non-respect de l'arrêt à un feu rouge, stop ou cédez le passage (- 4 points), le refus de priorité (- 4 points)…

Le saviez-vous ?

L’usage d'un kit mains libres, d'une oreillette ou d'un casque est sanctionné par un retrait de 3 points, au même titre que « l’usage d'un téléphone tenu en main au volant ».

Le retrait de points est signifié par lettre simple (ou lettre recommandée si le solde atteint la barre des 6 points).

Récupérer « naturellement »
ses points de permis


Les points perdus son réattribués automatiquement après une période sans infraction :

  • après 6 mois sans infraction en cas de perte d’un seul point ;
  • après 2 ou 3 ans sans nouveau retrait en cas de perte de plusieurs points (en fonction de la nature de l’infraction).

Effectuer un stage
de récupération de points


Vous pouvez aussi effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière de 2 jours, qui permet de récupérer 4 points, sans dépasser votre capital initial et dans la limite d’une fois par an.
Attention : pour pouvoir y prétendre, il faut avoir un permis de conduire valide, c’est-à-dire crédité d’au moins un point. En d’autres termes, si vous n’avez plus de point sur votre permis, il est trop tard !

Le saviez-vous ?

Pour connaître le solde de points de votre permis de conduire, vous pouvez consulter le service Télépoints sur le site du ministère de l’Intérieur.
A noter : le retrait de points est effectif après le paiement de l'amende, ce qui entraîne un décalage dont il faut tenir compte.

Le stage de récupération de points peut être :

  • volontaire, pour ne pas être à risque de perdre son permis (c’est une démarche prudente s’il vous reste 8 points et essentielle s’il vous en reste 4) ;
  • obligatoire, si vous êtes titulaire d’un permis probatoire et que vous commettez une infraction à 3 points ou plus, ou dans le cadre d’une décision judiciaire.

Une attestation de stage est remise à la fin des 2 jours de formation. La reconstitution des points prend effet dès le lendemain du stage et est notifiée par lettre.  

Le coût du stage varie de 150 € et 250 € selon les centres. La liste des centres agréés est consultable en préfecture ou en ligne sur le site Internet de la préfecture.

Vous êtes membre du Club Identicar ?
Vous avez perdu des points sur votre permis de conduire ? Club Identicar prend en charge votre stage de récupération de points.
Pas besoin d’avancer de frais ni de l’organiser, le Club à l’écoute s’occupe de tout !
Et pour tout savoir sur la garantie « SOS Permis » du Club Identicar, c’est ici !



Sources :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1685
http://www.securite-routiere.gouv.fr/permis-de-conduire/le-permis-a-points/mes-points