Le Club à l'écoute
Contact
24h/24
Besoin d'aide
Besoin
d'aide?
Accueil > Actualités > La voiture dans la vie et le cœur des automobilistes de 17 à 77 ans

La voiture dans la vie et le cœur des automobilistes de 17 à 77 ans

La nouvelle enquête du Club Identicar se penche sur le rapport des automobilistes à leur voiture et son évolution au fil des ans. Les réponses de nos membres montrent une forte corrélation entre le rapport à la voiture et l’âge des répondants. Simple moyen de locomotion ou véritable bijou choyé, intérieur épuré ou extension de la maison, à chacun son style. Mais une chose est sûre : quel que soit leur âge, les Français sont attachés à leur voiture !

Ma voiture, ma bataille

Si la voiture est avant tout vue comme pratique (29 %), source d’autonomie et de liberté (23 %) ou encore d’évasion et de plaisir (8 %) par les répondants, elle est tout simplement indispensable pour 39 % d’entre eux. Ces chiffres témoignent de l’attachement des Français à l’auto, à contre-courant de la tendance actuelle, qui tend à la montrer du doigt. Seuls 1 % des répondants l’associent à du stress et à des contraintes. Preuve que la voiture n’est pas près d’être détrônée dans le cœur des Français.

Plus les Français avancent en âge, moins leur voiture leur est indispensable. Ainsi, les 70 ans et plus sont seulement 33 % à la juger indispensable, contre 47 % des 18-39 ans.

Sans surprise, la voiture est plus indispensable en province (40 %) qu’elle ne l’est en Île-de-France (30 %).

Adieu Simone !

Se séparer d'une voiture provoque un pincement au cœur à 45 % des répondants. 15 % des automobilistes se disent même nostalgiques lorsqu’ils songent à leurs anciennes voitures. Il faut dire que l’achat d’une voiture est engageant financièrement. C’est un bien que l’on garde souvent plusieurs années et qui peut nous relier à une époque précise de notre vie : la première voiture, la famille qui s’agrandit…

Cependant, l’étude montre que la séparation est de plus en plus facile au fur et à mesure que les années passent : pour 47 % des 70 ans et plus, une voiture chasse l’autre, sans place pour les états d’âme (contre 26 % pour les 18-39 ans). Les nostalgiques représentent quant à eux 14 % des 70 ans et plus, contre 23 % des 18-39 ans. A croire qu’en vieillissant, on a un rapport à la voiture plus pragmatique et moins sentimental.

Faut que ça brille

2 répondants sur 3 aiment que leur voiture soit propre, sans pour autant rechercher la perfection comme 29 % des automobilistes. Quelle catégorie d’âge a le coup d’éponge le plus facile ? Selon notre enquête, les plus jeunes sont plus enclins à bichonner leur voiture (33 % des 18-39 ans contre 23 % des plus de 70 ans) : ils l’aiment en parfait état, et pour cause ! C’est parfois leur premier achat conséquent.

Au garage !

Faire entretenir sa voiture chez un pro semble être un réflexe à tout âge, preuve que les professionnels ont la totale confiance des automobilistes français.

On note tout de même 12 points d’écart entre les 18-39 ans et les 70 ans et plus (72 % contre 84 %). Cela peut s’expliquer par le coût de l’entretien, qui peut s’avérer lourd pour les plus jeunes. Ceux-ci sont donc plus nombreux à s’occuper eux-mêmes de l’entretien de leur voiture lorsque cela est possible, ou à faire appel à leur entourage.

Prête-moi ta caisse !

L’enquête montre que les plus jeunes sont les moins « prêteurs » avec leur auto. Un 18-39 ans sur 5 ne prête sa voiture à personne, pas même à son conjoint ! Les plus de 55 ans ne sont que 12 % à revendiquer ce niveau de possessivité.

Belle comme un camion !

Si la décoration tient une place importante dans les centres d’intérêt des Français, elle ne s’invite pas pour autant dans leur voiture. Surtout pas dans celle des plus âgés ! Seuls 7 % des plus de 70 ans décorent leur auto, contre 28 % des 18-39 ans.

Les autocollants « identitaires », visant à afficher son appartenance à une région ou encore son support à un club sportif, trouvent place sur la voiture de 10 % des répondants seulement, tous âges confondus.

What’s in my car ?

On ne trouve pas grand-chose dans la voiture d’un Français ! Tout au plus une bouteille d’eau et des pastilles à la menthe pour survivre à un embouteillage. S’il y a une catégorie d’âge qui a plus tendance à « transporter sa maison dans sa voiture », c’est celle des 18-39 ans. Ils sont 14 % (contre seulement 4 % pour les plus de 55 ans) à stocker dans leur voiture toutes sortes d’affaires personnelles utiles à leur quotidien mouvementé d’étudiants, de jeunes actifs ou de jeunes parents.

En conclusion : si le rapport à l’auto diffère en fonction de l’âge, du sexe, de la personnalité ou encore des habitudes de chacun, la voiture est loin de se réduire à sa fonction première de mobilité. Elle est ancrée dans la vie des Français… et ce n’est pas près de changer !

Et vous ? Que ressentez-vous quand vous vous séparez d’une voiture ? Que trouve-t-on dans votre auto ? Racontez-nous sur Facebook 

>> Voir toute l’infographie 

>> Lire notre grande enquête « Les comportements au volant en 8 idées reçues »

L’enquête a été menée du 30 avril au 12 mai 2019 auprès de 20 366 membres du Club Identicar.