Le Club à l'écoute
Contact
24h/24
Besoin d'aide
Besoin
d'aide?
Accueil > Actualités > Covoiturage : règles d'or et astuces

COVOITURAGE : RÈGLES D’OR ET ASTUCES

Pratiquez-vous le covoiturage en tant que conducteur ? En plus de vous permettre d’amortir vos frais de trajets, ce mode de transport est écologique et convivial. Les altruistes auront aussi la satisfaction de permettre à un voyageur de rejoindre sa destination. Bref, voilà un mode de transport plein d’avantages, qui fait de plus en plus d’adeptes de tous âges ! Mais pour bien réussir son covoiturage, il y quelques règles d’or et astuces à connaître.

Cherchez vos passagers sur des sites spécialisés


Pour trouver des passagers, il suffit de vous rendre sur une plateforme de mise en relation. L’incontournable pour les longues distances est incontestablement BlaBlaCar. Idvroom, le service de covoiturage de la SNCF, est également très actif sur des trajets longs comme sur des trajets domicile-travail.

Comment ça marche ?
Une fois sur le site, vous pouvez en quelques clics « proposer un trajet », après avoir saisi vos lieux de départ et d’arrivée, votre date et heure de départ, le nombre de places disponibles. Bon à savoir : les principaux sites offrent la possibilité de proposer des trajets « entre femmes ».
Il existe aussi des applis spécialisées dans les trajets courte distance, comme Karos ou encore BlaBlaLines, l'appli de BlaBlaCar pour le covoiturage quotidien.

Astuce :
Si vous n’êtes pas trop contraint et tenez à rouler accompagné, soyez flexibles ! Acceptez de faire un détour de quelques kilomètres pour récupérer un passager ou de sortir de l’autoroute pour en déposer un autre. BlaBlaCar conseille des étapes qu’il est intéressant de desservir.


Le saviez-vous ? 
En milieu rural, des dispositifs solidaires et/ou ancrés localement se déploient. Par exemple, la société Atchoum, fondée par un membre du Club Identicar, permet aux collectivités de répondre aux besoins de mobilité de proximité dans les territoires ruraux en manque de moyens de locomotion. Elle propose une solution de transport "clé en main" qui permet de réserver des trajets sur un site internet, via l'application mobile ou par téléphone, grâce à la mise à disposition d’un centre d'appels.

Fixez le juste tarif pour votre trajet


C’est à vous, conducteur, de fixer votre prix pour le trajet partagé. Certains sites de mise en relation indiquent un prix conseillé couvrant les frais de carburant et de péage, tandis que d’autres proposent un tarif au kilomètre à multiplier par la distance. Libre à vous de revoir ce montant à la baisse ou à la hausse, mais dans une certaine limite ! Votre statut de particulier réalisant un transport d’ordre privé vous interdit en effet de réaliser un bénéfice.

Astuce : 
Pour maximiser vos chances de ne pas rouler à vide, n’hésitez pas à diminuer de quelques euros le prix suggéré par le site.


Bon à savoir :
les sommes que vous recevez ne doivent pas être déclarées à l’Administration fiscale tant que le covoiturage a lieu dans le cadre d’un déplacement que vous effectuez pour votre propre compte et pour lequel la somme de toutes les contributions aux frais (la vôtre comprise) ne dépasse pas le barème kilométrique, ce qui est le cas à coup sûr lorsque vous passez par une plateforme de mise en relation comme celles citées plus haut.

Optez pour le trajet prépayé


Le règlement du trajet par le voyageur se fait le plus généralement par carte bancaire sur le site de mise en relation, au moment de la réservation. Une commission de 10 % à 20 % du prix du voyage (soit 2 € à 4 € pour un trajet à 20 €) lui est alors appliquée. De votre côté, vous recevez le montant par virement bancaire une fois le trajet effectué.

Certains sites proposent également un paiement en espèces au début du trajet. C’est une pratique à éviter si vous voulez être sûr que le passager se présente au rendez-vous et écarter toute possibilité de négociation du tarif.

Pratiquez l’annulation avec modération


Si vous renoncez à votre trajet, vous devez contacter le passager ou annuler votre annonce afin que le site de mise en relation l’en informe. Aucune pénalité n’est prévue pour le conducteur mais le site peut vous empêcher de publier des annonces de recherche de passagers pendant une période si vous abusez de l’annulation de dernière minute.

Votre passager peut quant à lui annuler sa réservation plus de 24 heures avant le départ sans pénalité. Si son annulation intervient dans les 24 heures précédant le départ, la moitié du prix du trajet vous est versé à titre d’indemnisation. S’il ne se présente pas au rendez-vous ou annule après le départ, vous recevez l’intégralité de la somme.

Vérifiez votre couverture avec votre assurance


En cas de sinistre, votre passager en covoiturage est couvert par l’assurance obligatoire de votre véhicule, de la même façon que s’il voyageait avec vous dans un autre cadre que celui-ci. Il est toutefois souhaitable de déclarer à votre assureur que vous pratiquez le covoiturage pour lui permettre d'apprécier les risques garantis par votre contrat et d’adapter votre couverture si nécessaire.

Si vous souhaitez confier le volant à un passager en covoiturage, il est d’autant plus important d’avoir fait le point sur votre couverture avec votre assureur. En effet, certains contrats d’assurance excluent le prêt de volant ou l’autorisent moyennant une franchise (souvent majorée si le covoitureur est titulaire d’un permis de moins de 3 ans), ou encore exigent une information préalable. Quoi qu’il en soit, si votre passager provoque un accident, c'est vous, conducteur, qui vous verrez appliquer un malus.

VOUS ÊTES MEMBRE DU CLUB IDENTICAR ?

Avec la garantie « Anti-malus », Club Identicar prend en charge l’augmentation de votre prime d’assurance jusqu’à 500 €* en cas d’accident responsable entraînant un malus.


Astuce :
 
Conducteur ou passager, chacun a intérêt à ce que les papiers de son covoitureur soient en règle. Présentez spontanément votre permis de conduire, votre pièce d'identité et l'assurance de votre véhicule à votre passager. En retour, il vous présentera son permis de conduire.


Bon à savoir :
Si vous pratiquez le covoiturage avec des collègues de travail, contrôlez que votre contrat d’assurance auto couvre bien les trajets domicile-travail.

Enfin, pensez à partager votre itinéraire avec vos proches grâce à l’appli Roole. Ils pourront suivre votre trajet en temps réel sur une carte et seront prévenus à votre arrivée.

Nous vous souhaitons de belles expériences de covoiturage ! 😊

* Garantie et montants valables selon les contrats. Vérifiez si vous bénéficiez de cette garantie et quelles sont les conditions exactes de prise en charge dans le menu « Mes Garanties » de votre Espace membre Club Identicar.