Le Club à l'écoute
01 46 90 37 00
Le Club à l’écoute 24h/24
Accueil > Actualités > 10 réflexes pour réduire votre consommation de carburant

10 réflexes pour réduire votre consommation de carburant
et votre impact sur l’environnement

Saviez-vous qu’adopter quelques bonnes habitudes de conduite pouvait nous faire économiser en moyenne 20 % de carburant ? Découvrez 10 réflexes simples pour une conduite plus économique, plus écologique, plus sûre… Bref, plus citoyenne.

Diminuer sa facture de carburant, réduire ses émissions de gaz à effet de serre, minimiser le risque d’accident, et même allonger la durée de vie de son véhicule... C’est possible ! Voici quelques astuces simples à appliquer.

1. Vérifier la pression des pneus au moins tous les 2 mois

Des pneus sous-gonflés, c’est plus de carburant consommé (+ 1,2 % de consommation pour 0,3 bar de sous-gonflage) mais aussi une moins bonne tenue de route, sans parler de l’usure.

Le saviez-vous ?
Pour une mesure précise de leur niveau de pression, vos pneus doivent être froids. En cas de départ en vacances (long trajet, voiture chargée), pensez à les surgonfler de 0,2 à 0,3 bar.


2. Bien entretenir sa voiture

La surconsommation de carburant liée à un mauvais entretien du véhicule peut atteindre 25 % ! Changer l’huile ou encore remplacer les filtres régulièrement sont, comme le contrôle de la pression des pneus, autant de petites précautions à prendre pour améliorer l’efficacité de votre auto et réduire votre consommation de carburant.

3. Voyager léger et charger malin

Les coffres de toit, galeries, porte-vélos ou encore porte-skis diminuent l’aérodynamisme de votre véhicule. Résultat : une surconsommation de carburant de 10 à 20 %. Les remorques et les porte-vélos situés à l’arrière sont à privilégier, si votre véhicule le permet. Dans le cas contraire, préférez les coffres de toit aux galeries. Et surtout, n’oubliez pas de les démonter après utilisation.

Le saviez-vous ?
100 kg de charge = + 5 % de consommation de carburant. Réfléchissez-y avant de charger dans votre voiture le contenu de votre salle de bain… ou de votre salle de sport ! 😉


4. Démarrer en douceur, c’est bon pour le moteur… et pas seulement !

Un moteur fonctionne de façon optimale lorsqu’il est chaud. Inutile cependant de faire tourner votre moteur à l’arrêt pour le faire chauffer. Commencez plutôt à rouler à vitesse modérée et accélérez doucement au fil les 5 premiers kilomètres (le premier kilomètre est le plus énergivore). Sinon, gare à la surconsommation, surtout en ville !

5. Conduire tout en souplesse et en anticipation

Une conduite fluide, sans à-coup, évite des surconsommations importantes, surtout en ville. Observez la circulation, respectez les distances de sécurité, et vous éviterez les freinages et accélérations brusques. Une conduite en souplesse et en anticipation, c’est aussi moins de stress et plus de sécurité.

6. Utiliser le frein moteur

En cas de ralentissement, utilisez le frein moteur (en rétrogradant) plutôt que la pédale de frein. De même, dans une descente, lâchez l'accélérateur en laissant votre véhicule avancer avec une vitesse enclenchée. Votre consommation de carburant sera nulle.

7. Couper le moteur dès 10 secondes d’arrêt

Vous n’êtes pas équipé de la technologie Stop & Start ? Sachez qu’il est intéressant de couper son moteur dès 10 secondes d’arrêt. Pensez-y dans la file d’attente de la station-service ou du Drive, lorsque vous déposez un passager ou ouvrez votre garage par exemple.

8. Anticiper les changements de régime

Choisir le régime adapté à sa vitesse est un facteur clé d’économies : ne pas pousser le régime moteur (ce qui équivaut à un surrégime) peut en effet vous faire économiser jusqu’à 20 % de carburant. En moyenne, il convient de changer de vitesse autour de 2 000 tours/minute (selon le modèle de votre véhicule, la génération du moteur et le type de carburant).

9. Utiliser la climatisation avec modération

La climatisation augmente la consommation de carburant de votre véhicule (jusqu’à 7 % en fonction de la météo, du véhicule et de l’usage). Si la température de votre habitacle le permet, privilégiez la ventilation et limitez autant que possible les écarts avec la température extérieure.

10. Prendre son temps

Réduire sa vitesse de 10 km/h permet d’économiser jusqu’à 5 litres de carburant sur un trajet de 500 kilomètres. Vous n’êtes pas à 20 minutes près ? Alors levez le pied et profitez du paysage !

Vous avez déjà tous ces réflexes ou la plupart ? Bravo ! Vous êtes un éco-conducteur ! 

Vous avez d’autres astuces pour une conduite économique et écologique ? Partagez-les avec nous sur Facebook ! 

Les autres actualités